Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

Un usager de la bibliothèque me faisait remarquer que les politiciens sont d’étranges créatures. Se rendent-ils compte qu’enlever des services à une clientèle adulte qui est en âge de voter pour en donner plus à une clientèle plus jeune qui ne participe pas encore au processus électoral est un non-sens (pour d’excellentes raisons les politiciens voient généralement à court terme) qui frise le suicide politique? Mais qui s’attend vraiment d’un politicien qu’il prenne des décisions rationelles et réfléchies?