PIL

L.10EBBN001928.N001_PILtome01_C_FR“Début des années 80, au Japon. En l’absence de sa mère, Nanami, une adolescente très énergique, vit seule dans la maison familiale avec son grand-père Tokushirô. Sa profonde affection pour ce vieil homme excentrique et original n’empêche pas les conflits. Nanami entretient ainsi une guérilla permanente avec l’inconséquence et la prodigalité de son grand-père, incapable de gérer correctement le peu d’argent dont ils disposent pour vivre et se nourrir. Tokushirô de son côté, tout en ayant conscience de certaines des angoisses de sa petite fille, ne parvient que difficilement à brider son côté jouisseur et fantasque. Heureusement, l’un et l’autre partagent un vrai goût de l’anticonformisme et une fascination pour la culture britannique : Tokushirô a autrefois vécu en Grande Bretagne et parle l’anglais, une rareté chez les Japonais, tandis que Nanami vibre pour les musiciens punks anglais qui occupent alors le devant de la scène rock internationale, à l’image de son groupe fétiche P.I.L.…” [ Texte du site de l’éditeur ]

“«Regarde ces gens ! Ils n’ont ni crête ni ceinture cloutée… Mais ce sont leurs semblables, des ouvriers, qui ont donné naissance à l’esprit punk !»”

“Quand l’auteure du manga phénomène Thermae Romae, élue femme de l’année 2012 par Vogue Japon, porte un regard empreint de tendresse et d’humour sur les relations entre générations, sur fond de punk rock…”

[ Texte de la couverture arrière ]

Continuez après le saut de page >>

PIL-pg015

page 15

PIL (le titre original est le même) est un manga josei écrit et illustré par Mari Yamazaki qui est paru en prépublication en 2010 dans le magazine mensuel Office You avant d’être publié en un seul volume par Shûeisha en août 2011. La version française est paru dans la collection Écritures de Casterman en avril 2013. Le titre fait référence à Public Image Limited, le groupe de post-punk fétiche du personnage principal. Casterman offre sur leur site quelques planches en prévisualisation mais on en trouve également plusieurs exemples sur le site de BDZoom.

PIL est un manga style “tranche-de-vie” qui me rappelle beaucoup des titres comme Nana ou Paradise Kiss par Ai Yazawa. Il raconte l’histoire de Hatano Nanami — dont la mère, une chanteuse d’opéra, est en tournée Européenne — qui vit seule avec son grand-père Tokushirô. Celui-ci, un banquier à la retraite qui a vécu en Angleterre dans sa jeunesse, est un peu excentrique et très dépensier. Nanami doit faire de grands efforts, et même se chercher du travail, afin de couvrir leur frais (dettes du grand-père, ses cours, l’épicerie, etc.). Elle étouffe à l’école secondaire catholique pour jeunes filles riches où elle étudie et est plutôt rebelle (lorsque la religieuse qui lui enseigne lui demande de couper sa frange, elle se fait raser la tête!). Elle aime la musique punk anglaise et rêve d’aller en Angleterre…

PIL-pg080

page 80

Mari Yamazaki avoue elle même dans la postface intitulée “Quand j’étais Nanami” que ce manga se fait l’écho de sa propre adolescence turbulente. Comme Nanami, sa mère était musicienne et elle fréquentait des garçons et des filles plus âgés dans des boites de nuits qui jouaient de l’eurobeat et du punk anglais. Elle en faisait des cassettes qu’elle distribuait à ses amies. Dès quatorze ans elle visite l’Europe et étudie les Beaux-Arts à Florence dès l’âge de dix-sept ans! Ce manga a donc de fort aspects autobiographiques.

Si l’on se fit au style on pourrait croire que PIL est un manga plus ancien que Thermae Romae, mais il a en fait été produit trois ans plus tard. Le style plus grossier et moins détaillé semble donc être l’indication que ce manga a probablement été produit plus rapidement. Ceci n’est pas rare dans le cas des manga en prépublication dans les magazines qui exigent des délais de production serrés. Cela ne veut pas dire qu’on ne retrouve pas ici et là des arrières-plans détaillés et que le dessin ne soit tout de même pas agréable à l’oeil.

Extraits des pages 6-7, 20-21 et 100-101

PIL est un beau petit manga, plutôt agréable qui nous montre un autre aspect de l’oeuvre de Mari Yamazaki. C’est d’ailleurs son seul autre manga à avoir été traduit. Plein d’esprit et de sensibilité, il traite de relations humaines et de la détermination nécessaire pour atteindre ses rêves, même si il faut parfois sortir des cadres dans lesquels la société tend à nous enfermer. Ce n’est rien d’extraordinaire, mais ça mérite toutefois d’être lu. Je vous le recommande donc.

PIL, par Mari Yamazaki (traduction: Ryoko Sekiguchi & Wladimir Labaere). Paris, Casterman, avril 2013. 17.2 x 24.1 x 1.7 cm, 192 pg., 15,00 € / $24.95 Can. ISBN: 978-2-203-06642-7. Lecture dans le sens occidental et recommandé pour jeunes adultes (14+). stars-3-0

Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:

[ AmazonBiblioGoodreadsGoogleWikipediaWorldCat ]

PIL © Mari Yamazaki / Sobisha, 2001. Édition française © Casterman, 2013.

[ Translate ]

3 thoughts on “PIL

  1. Pingback: Index of book reviews | Clodjee's Safe-House

  2. Pingback: Bibliography | Clodjee's Safe-House

  3. Pingback: Un simple monde | Clodjee's Safe-House

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s