R.I.P. Joël Champetier

Joel Champetier, Boréal 2008Joël Champetier est décédé d’une façon paisible durant la nuit du 30 mai. Je l’ai appris samedi matin par un coup de téléphone de Pascale Raud.

Il a vaillamment combattu la leucémie. Après de longues recherches afin de trouver un donneur compatible pour une greffe de moelle osseuse, il a dû subir plusieurs traitements expérimentaux afin de faire reculer suffisamment la leucémie pour permettre la greffe. Après de nombreux revers, il a du se rendre à l’évidence: les traitements étaient inefficaces. Le 19 avril il s’est donc résigné avec une certaine sérénité à attendre la fin. Le 25 mai, il a décidé d’interrompre les transfusions de plaquettes et de sang et de s’en remettre aux soins palliatifs. Dans la dernière semaine, son état s’est rapidement détérioré. Nous savions tous que la fin était proche. Le 30 mai, il s’est paisiblement éteins dans son sommeil et a finalement trouvé la paix. [Photo prise à Boréal 2008]

J’offre donc toutes mes sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses lecteurs, mais tout particulièrement à sa courageuse compagne, Valérie Bédard.

Nous nous sommes rencontré, je crois, à l’un des ateliers d’écriture d’Élisabeth Vonarburg en 1981 et j’ai continué de le voir sporadiquement, de Boréal en Boréal. À mon grand regret, sans doute à cause de ma nature timide, je ne le connaissais pas très bien mais j’ai toujours grandement admiré tant sa personnalité affable et enjouée que son talent indéniable. J’ai eu le grand honneur de publier (sous la direction littéraire de Yves Meynard) deux de ses textes: “Les vents du temps” (dans Samizdat 8, 1987) et “Karyotype 47, XX, +21” (dans l’anthologie Sous des soleils étrangers, 1989). C’est la seconde fois que la leucémie emporte quelqu’un que je connais.

Une cérémonie de commémoration aura lieu à St-Séverin-de-Proulxville dimanche le 7 juin 2015 à 15h30. Pour en savoir plus ou pour rendre hommage à la mémoire de cet auteur des éditions Alire qu’on a parfois qualifié d’être le «Stephen King québécois» vous pouvez vous rendre sur la page Facebook de Joël Champetier.

De nombreux hommages lui ont déjà été rendu tant sur les blogues d’adeptes de la SFFQ (Culture des futurs, Frédérick Durand, Fractale Framboise, Michèle Laframboise, Une doyenne, une sorcière et un caniche pour ne citer que ceux là), dans les média (L’Écho Abitibien, Ici radio-Canada, Les Libraires, Locus, MonSFFA, Le Nouvelliste, et, bien sûr, Solaris) et même sur Youtube.

So long Joel, and thanks for all the soluble fish (and other stories) !
Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:

[ AmazonBiblioGoodreadsGoogleWikipedia ]

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s