Impression 3D

L’arrondissement ayant acquis une imprimante 3D pour partager entre les bibliothèques, les employés ont reçu ce matin une petite formation pour les introduire à l’impression 3d et au mouvement “maker”. Après avoir expliqué le fonctionnement de l’imprimante (la DittoPro par Tinkerine, un fabriquant canadien), comment la callibrer, obtenir ou modéliser des fichiers, les préparer pour l’impression (slicing), les employés ont eu droit à quelques démonstrations d’impression (un écusson de Wonder Woman, un surfboard pour personnage Lego™). J’avais déjà beaucoup entendu parler d’impression 3d dans des reportages mais n’avais jamais eu d’expérience “hand-on”. C’était fort impressionnant.

L’engouement pour les Fab Labs (fabricathèque ?) a donc atteint les bibliothèques et on en retrouve déjà quelques uns à Montréal, principalement à Benny et à la BANQ. Avoir une imprimante 3D pour soi c’est un peu cher ($2500) mais les Fab Labs (Fabrication Labs et non Fabulous Labs, comme je l’avais d’abord imaginé — quoique cela s’applique aussi) offrent une alternative pratique. Ça me démange beaucoup d’aller y faire un essai! À suivre…

[ Traduire ]

SaveSave

SaveSave

SaveSave

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s