Lettre aux élus: Problème d’élagage

Mme la mairesse d’arrondissement,
M. le conseiller du district,

Préambule:

Branche_a_couperUne branche de l’arbre en face de chez moi s’appui dangereusement sur le fil électrique depuis un bon bout de temps. Ce printemps j’ai remarqué que cela était encore plus prononcé qu’avant et je craignais que le mouvement de l’arbre avec le vent finisse par abimer ou arracher le fil.

J’ai donc appelé Hydro-Québec pour demander de couper la branche. On m’a répondu que si j’avais encore de l’électricité et que si l’arbre n’était pas en feu cela ne les concernait pas.

Au début de l’été (en mai, je crois), j’ai appelé la ville (au 311) pour expliquer la situation et demander que la branche soit coupée. C’est un frêne localisé en bordure du trottoir et qui a été traité par la ville contre l’agrile. La ville considère donc que l’arbre leur appartient. On ne m’a pas donné de numéro de dossier au moment de l’appel. Ma soeur, qui habite le deuxième étage du duplex que nous possédons en co-propriété, a également appelé à deux reprises au cours de l’été (le 21 août et le 21 septembre). Aucune action n’a été entreprise par la ville et personne ne nous a contacté pour faire un suivi sur le problème.

Lire la suite après le saut de page >>

Le 16 novembre, comme les lumières avaient vacillé toute la soirée, j’ai appelé Hydro-Québec vers 23h30 pour leur signaler mon inquiétude relative à la branche. Une équipe est venu vers 12:30 mais n’a coupé qu’une petite partie de la branche pour l’alléger. Les élagueurs d’HQ n’étaient pas équipé pour faire plus et, de tout façon, disaient que, comme l’arbre appartenait à la ville, c’était aux équipes de la ville de faire le travail. On m’a demandé d’appeler la ville pour venir ramasser les branches qu’ils avaient coupé et finir le travail d’élagage.

J’ai donc appelé le 311 au matin du 17 novembre pour expliquer la situation, demander le ramassage des branches et dire qu’HQ avait demander de faire l’élagage de l’arbre. N’ayant eu aucune nouvelles, j’ai rappelé le 20 novembre. Cette fois-ci, à ma demande, on m’a fourni un numéro d’appel (#17369919 pour l’élagage et #17369914 pour le ramassage). On m’a dit qu’il n’y avait pas de problème que c’était une priorité étant donné qu’HQ avait fait la demande.

Le 21 novembre j’ai trouvé un “Relevé d’inspection des arbres” d’accroché après ma porte quand je suis revenu du travail. Un inspecteur avait inspecté l’arbre de la ville et déterminé que “un élagage ponctuel sera planifié.” Comme quoi ma parole et celle d’Hydro-Québec n’était pas assez, un inspecteur devait vérifier le tout! Aucune date n’était donné pour l’élagage en question.

Les branches qu’HQ avait coupé ont finalement été ramassé quelques jours plus tard.

Le 5 décembre au matin des panneaux sont installé sur le trottoir en face de chez moi pour indiquer de ne pas stationner entre 7h et 19h car une équipe d’horticulture de l’arrondissement fera des travaux. Comme je m’attend à ce qu’une équipe vienne faire l’élagage je retarde donc un peu mon départ pour le travail. Mais personne ne vient. Le lendemain, 6 décembre, ne sachant pas s’ils viendront ou pas, je part travailler.

Ils sont évidemment venu ce jour-là. L’équipe arrive à 12:27:35 (selon l’autodateur de la caméra de surveillance). On sonne d’abord chez le voisin à 12:27:55, puis en revient à 12:28:35 (moins d’une minute plus tard!), et finalement sonne chez moi à 12:29:10. Les élagueurs discutent avec mon épouse et repartent à 12:31:45 (le tout a duré moins de cinq minutes!) sans faire le moindre travail!

Comme la voiture de la voisine ne semble pas fonctionner et ne peut pas être déplacé sans préavis et que la voiture de ma soeur (qui s’était absentée pour quelques jours) était sous l’arbre dans notre entrée de garage, les élagueurs ont jugé ne pas pouvoir faire le travail et sont parti en disant  “On va revenir au printemps” !

De toute évidence, ils n’ont pas tenté de trouver une solution au problème mais semblaient plutôt chercher une excuse pour ne pas faire le travail!

Donc:

Si j’avais su AVEC CERTITUDE quand l’équipe passerait j’aurais pu m’absenter du travail, faire des arrangements avec la voisine pour faire déplacer son véhicule (son locataire travaille pour une compagnie de remorqueuse!) et, de toute façon, j’avais les clés de la voiture de ma soeur et aurait pu la déplacer. On aurait juste eut à me dire “on va passer telle date, entre telle heure et telle heure”. Pas compliqué, non? Je crois qu’il n’y a pas assez de communication avec les citoyens et que ce genre de travaux pourraient être un peu mieux gérés!

Je ne veux surtout pas me retrouver en plein hiver avec la neige et le verglas qui alourdissent la branche,  appuyant alors plus fort sur le fil jusqu’à ce qu’il rompe et que je me retrouve en pleine nuit, à -20 ‘C, sans électricité !!! Voudriez-vous vivre avec cette épée de Damoclès au-dessus de vos têtes?

Toutefois, le plus important est que les fluctuations intermitantesde tension dans l’électricité, qui font vaciller les lumières, sont dangereuses pour tout équipement électrique et surtout électronique (sans compter la possibilité de feu). La demande d’élagage a été faite à la ville déjà depuis plus de six mois. Alors si ma TV, mon ordi ou mon frigo saute à cause des surtensions, je vais considérer la ville comme responsable!!!

Comment cela se fait-il que cela prenne si longtemps pour régler un problème aussi simple que de couper une branche d’arbre ?! Surtout quand les circonstances demandent une résolution URGENTE! Coordonner les travaux AVEC le citoyen et offrir un préavis raisonnable serait-il trop demander?

J’aimerais bien que ce problème soit régler et que la branche d’arbre soit coupée avant la neige!

Merci d’étudier la situation et d’offrir une solution viable pour des citoyens qui travaille,

(La lettre a été co-signée par mon épouse et ma soeur, qui sont co-propriéaires de notre duplex).

Ce genre de problème ne me surprend plus guère car ce n’est pas les premières absurdités que j’observe dans cet arrondissement (ou à la ville). Voici quelques examples de problèmes observés:

Vous pouvez trouver l’ensemble de mes commentaires sur l’arrondissement sous le tag VSP.

[ Translate ]

5 thoughts on “Lettre aux élus: Problème d’élagage

  1. Pingback: Lettre aux élus: Problème d’élagage |

  2. Réponse immédiate le lendemain matin par téléphone (à peine douze heures plus tard) par le responsable du soutien aux élus. Définitivement plus rapide que l’administration précédente! Il m’informe qu’il a contacter les travaux publiques et qu’ils devraient revenir bientôt en me donnant un meilleurs préavis par téléphone. Il m’incite à le recontacter si il y a le moindre problème. Ça c’est du service!

    Like

  3. Je viens tout juste d’avoir un appel téléphonique du responsable de l’horticulture aux travaux publiques de l’arrondissement. C’est rapide: j’écris au bureau de la mairesse jeudi, le responsable du soutien au élus me contacte vendredi et dès lundi j’ai un rendez-vous pour une deuxième tentative d’élagage ce jeudi en avant-midi!

    Toutefois le gars avait vraiment pas l’air content de se faire forcer la main par la mairie. Mais, bon ses élagueurs avaient vraiment pas fait le moindre effort pour trouver une solution; et dire “on reviendra au printemps” dans un cas d’urgence c’est vraiment pas du bon service au citoyen!

    J’ai pas aimé le ton, ni les allusions du gars. Il a fait remarqué qu’on avait “outrepassé les autres citoyens qui avaient besoin d’élagage en passant par la mairie” ! Eh bien c’est mon droit de citoyen de demander le service pour lequel je paie des taxes!

    Enlever la voiture de ma soeur ne sera pas du tout un problème mais par contre demander à la voisine de sortir son véhicule qui ne fonctionne pas sera sans doute un peu plus compliqué et sensible…

    La suite jeudi!

    Like

  4. Le mercredi je reçois un appel du chef de division des parcs de l’arrondissement pour me dire que, à cause de la tempête et du chargement de la neige, il serait compliqué de mettre des interdictions de stationner pour faire l’élagage prévu jeudi et que ce serait mieux de remettre ça après que le chargement de la neige soit terminé la semaine prochaine.

    Le monsieur a été très poli et correct. Je lui dit que je n’ai pas de problème avec cela et que lundi fera même mieux mon affaire car je n’aurai pas à prendre congé pour être présent.

    Dimanche soir des employés de la ville viennent mettre des interdictions de stationner. Lundi matin à 7:48 l’équipe d’élagage arrive. Cependant, ils ne veulent toujours pas faire le travail car la voiture de la voisine est toujours là (et personne ne répond quand on sonne). Je lui que de 1) l’équipe d’Hydro-Québec n’a demandée de déplacer aucun des véhicules quand ils ont fait leur part d’élagage; 2) même si on déplaçait la voiture de la voisine les cables de Vidéotron sont dans le chemin de toute façon; 3) si ils attachent les branches avec un cable ils peuvent facilement s’assurer qu’elles ne tombent pas du côté de la voisine… Le gars dit qu’il va appeler son superviseur pour voir si il peut avoir le okay pour faire le travail.

    Avec le okay du superviseur (qui se pointe même pour venir voir en personne) l’équipe entreprend l’élagage après que l’on ait déplacé notre véhicule. Ils enlèvent toutes les petites branches susceptibles de tomber et attachent les grosses branches pour éviter qu’elles tombent là où il ne faut pas. Un camion avec une grappe mécanique ramasse les tas de branches et un gars passe le râteau pour enlever les petits bouts de branches. Tout va comme sur des roulettes et les gars font a travail très pro et efficace (comme il se doit, c’est leur travail!). Toute le monde a été très correct et poli. Je suis très satisfait. Ils repartent à 9:06. Top chrono pour le travail: 1h18.

    Avant de partir, un des gars me lance une petite pique: que je “devrais peut-être écrire à la mairesse pour lui dire que le travail a été bien fait. Parce que, écrire à la mairesse, ça devrait pas être juste pour les plaintes!” Je lui réponds que c’était justement mon intention…

    Bon, une bonne chose de faite. On va pouvoir dormir l’esprit tranquille cette hiver!

    Je ne peux pas mettre de photos dans un commentaire mais je vais essayer d’en mettre dans le blog un peu plus tard… (voir le billet: https://clodjee-blog.com/2017/12/18/elagage-suite-et-fin/)

    Merci à l’équipe de la nouvelle mairesse d’arrondissement pour une prompte réponse et le suivi, et un gros merci à l’équipe d’élagueurs pour… avoir fait leur travail!

    Malheureusement, le superviseur me dit qu’ils ont remarqué des traces de présence de l’agrile du frêne. L’arbre avait été traité à l’été 2016 mais le traitement n’est pas toujours efficace. On ne sait donc pas encore combien d’année notre survivra (deux, cinq, dix ans?). Peut-être que le traitement a eu de l’effet. On ne sait pas trop. Apparemment le traitement est fait au deux ans, donc ils devraient possiblement le refaire cette année. Sinon, quand la ville abattra l’arbre on me dit qu’ils désouchent et replantent une nouvelle essence…

    Like

  5. Pingback: Élagage: suite et fin | Clodjee's Safe-House

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s