Animeland

AnimeLand est le 1er magazine français sur l’animation japonaise et internationale, les mangas et tout l’univers otaku en France. C’est probablement le meilleurs magazine du genre à l’extérieur du Japon. Dans chaque numéro on nous offre des dossiers sur les anime, les mangas et les jeux vidéos qui se sont récemment démarqués. On y retrouve aussi des portraits et des interviews avec des artisans du milieu (seiyu, animateurs, etc.), ainsi que des actualités et commentaires sur les parutions récentes. Pour le contenu détaillé de chaque numéro, vous pouvez consulter le site du magazine: animeland.fr.

#217 (Août-Septembre 2017)

AL217Comme d’habitude, ce numéro est si riche qu’il est difficile de lui rendre justice en quelques lignes. Pour plus de détails sur le contenu je vous suggère de consulter le sommaire sur le site web du magazine. En couverture, on retrouve Astroboy pour un dossier sur les 100 ans d’animation Japonaise qui nous présente des articles sur les grands noms de l’animation (les Osamu Tezuka, Isao Takahata, Hayao Miyazaki, Yasuo Ôtsuka, Kazuo Komatsubara, Osamu Dezaki, Yoshiyuki Tomino, Yoshiaki Kawajiri, Rintaro, Masao Murayama, Satoshi Kon, Katsuhiro Otomo, Mamoru Oshii, Hideaki Anno, etc., pour n’en nommer que quelques uns), les grandes scènes qui ont fait l’animation, les ovnis de la japanimation (des oeuvres plus expérimentales comme Dead Leaves, FLCL, Mind Game, Stink Bomb, Space Dandy, Cannon Fodder, Blood: The Last Vampire, Amer Béton) et, bien sûr, un Top 13 des anime (Momotaro, Neon Genesis Evangelion, Serial Experiment Lain, Fullmetal Alchemist: Brotherhood, Cowboy Bebop, La mélancolie de Haruhi Suzumiya, Ame & Yuki: Les enfants-loups, Ghost in the shell, Le voyage de Chihiro, Mon voisin Totoro, Perfect Blue, Akira, Your name.)!

On retrouve également des dossiers sur la représentation de la femme japonaise dans les médias, les jeux de plateau basés sur des manga ou des anime, ou encore un dossier manga sur Gantz. On nous introduit aussi à des films (Blade of the Immortal), des anime (Blame!, A Silent Voice, Welcome to the ballroom, Princess principal), et des mangas (Ugly Princess, La Forêt Millénaire [le dernier Taniguchi!!], Lady Snowblood, Dernière Heure).

Il me semble qu’il y a trop de sujets traités trop brièvement. C’est un peu accablant. J’aimerais mieux voir moins de sujets mais plus de dossiers qui sont un peu plus développés (comment peut-on appeler “dossier” un article de trois ou quatre pages seulement!). Mais, bon, il ya tout de même toute l’information qu’on peut désirer sur l’anime et le manga. stars-3-0

#218 (Octobre-Novembre 2017)

AL218L’élément notoire de ce numéro est un gros dossier (14 pages) sur les super-héros japonais (pour le détails du contenu voir le site du magazine): les origines (des tokusatsu comme Gekko Kamen, Maboroshi Tantei, Ultraman, Kamen Rider ou des anime comme Cyborg 009, Gatchaman), les inspirations , les relations É-U / Japon, les super-héros emblématiques, Sailor Moon, My Hero Academia, et finalement on tentera de répondre à la question “Qui est le plus fort?” (entre Saitama de One-Punch man ou Son Goku de Dragonball).

On retrouve également de petits dossiers sur les cafés à thème (comme le Gundam Café), crise d’adolescence (pourquoi les héros de shonen sont généralement des adolescent?), ou le handicap dans les mangas (un sujet étrangement très présent dans le manga que ce soit comme outil narratif ou pour combattre les tabous). Ce numéro nous introduit, entre autre, à quelques films (Tokyo Goul, Death Note version Netflix), anime (Vampire Hunter D, Children of Ether, Vatican Miracle Examiner, Signé Cat’s Eyes), et mangas (Smokin’ Parade, Rain Man, L’Île Errante,Tue-moi plutôt sous un cerisier, Sangreal).

Un numéro qui vaut vraiment la peine d’être lu juste pour le gros dossier sur les super-héros japonais et, surtout, sur le handicap dans les mangas! stars-3-5

#219 (Décembre 2017 – Janvier 2018)

AL219Le plus récent numéro d’Animeland nous offre un gros dossier (11 pages) sur l’homoromance dans l’anime et le manga avec des articles sur “La représentation des personnages LGBT”, “Le Boy’s Love”, “Yuri!!! On Ice”, “Pour la passion du ship: du fan service au fanmade”, et “Les personnages LGBT emblématiques” (Utena, Kaworu dans Evangelion, Ymir dans L’attaque des Titans, Mashiro dans L’infirmerie après les cours, Yuri dans Yuri!!! On Ice, Subaru dans Tokyo Babylon, Mike dans Le mari de mon frère et Hana dans Tokyo Godfathers).

On retrouve également un intéressant petit dossier sur la fonctionnement d’une production d’anime et un dossier manga sur “Mettre sa famille au manga” ou comment convertir ses proches à notre passion (Père et fils ou Hotaru pour maman, Monster ou Les gouttes de dieu pour papa, Slam-dunk ou Eyeshield 21 pour le grand frère sportif, Psyren ou Bakuman pour la grande soeur, Card Captor Sakura ou A Silent Voice pour la petite soeur, Détective Conan ou Death Note pour le petit frère et Your name. pour l’amour de ta vie!! — je vous fais grâce des cousins, tontons et belle-soeur…). On peut aussi y découvrir des anime (Mazinger Z Infinity, Fireworks, Metropolis, Blade Runner Blackout 2022, Les enfants de la baleine, Neo Yokio) et des mangas (Soul Guardians, Sous le ciel de Tokyo, Les chats du Louvre). Pour plus de détails sur le contenu vous pouvez consulter le site web du magazine.

Dans la section “Mangathèque” j’ai noté la mention de la réédition en novembre de Venise par Jiro Taniguchi chez Casterman (un livre de voyage composé de peintures, originalement publié par Louis Vuitton). J’ai aussi noté une publicité pour un nouveau livre par Matthieu Pinon (Histoire(s) du manga moderne) et Philippe Bunel: Un siècle d’animation Japonaise (qui mériterait sans doute un commentaire; voir le site de l’éditeur ou Amazon).

C’est un numéro somme toute ordinaire mais, comme d’habitude, avec des tonnes d’info sur l’anime et le manga, sans compter quelques dossiers forts intéressants (particulièrement celui sur l’homoromance). stars-3-0

Si vous ne pouvez pas vous payer ce magnifique magazine en kiosque (tout de même: $13.99 !), il est, bien sûr, disponible dans de nombreuses bibliothèques de quartier.

Voir aussi mes commentaires sur Goodreads.

[ Translate ]

One thought on “Animeland

  1. Pingback: Découvertes de janvier | Clodjee's Safe-House

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s