Isabella Bird: Femme Exploratrice, vol. 1-2

IsabellaBird-v1-cov“À la fin du XIXe siècle, le Japon s’ouvre au monde et s’occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cette fois encore, elle étonne son entourage par son objectif incongru : Ezo, le territoire des Aïnous, une terre encore quasi inexplorée aux confins de l’archipel… Le voyage s’annonce long et difficile, mais rien n’arrête la pétillante jeune femme !

Accompagnée de son guide-interprète, le stoïque M. Ito, la jeune femme parcourt un pays en plein bouleversement. Dans ses lettres quotidiennes à sa sœur, elle narre avec sincérité et force détails la suite de chocs culturels qu’elle expérimente. Elle veut tout voir, tout essayer, quitte à endurer chaleur, fatigue, maladie ainsi que les sarcasmes de ses pairs !

Lancez-vous à la découverte d’un Japon traditionnel désormais disparu à travers les yeux de l’intrépide Isabella Bird ! Basé sur les écrits réels de l’aventurière, Isabella Bird, femme exploratrice est un récit passionnant sur la rencontre de deux mondes, dessiné avec un rare souci du détail par Taiga Sassa, nouveau talent prometteur !”

[ Texte du site de l’éditeur; voir aussi la couverture arrière ]

Comme je l’ai déjà mentionné lorsque j’ai introduit ce manga, Isabella Bird, femme exploratrice (ふしぎの国のバード / Fushigi no Kuni no bādo [Bird] / littéralement: “Bird au pays des merveilles”) nous offre le récit de voyage de la célèbre exploratrice britannique au Japon du début de l’ère Meiji. Ce manga historique a d’abord été publié en feuilletons dans le magazine Harta de Enterbrain. Jusqu’à maintenant il a été compilé en quatre volumes (le dernier en date étant paru en novembre 2017). La version française est publiée par Ki-oon et trois volumes sont paru jusqu’à maintenant (le quatrième devrait paraître en août 2018).

L’auteur, dont c’est le premier manga publié, a basé son récit sur l’ouvrage Unbeaten Tracks in Japan (1880) qui rassemble la correspondance d’Isabella Bird avec sa soeur Henrietta durant son périple au Japon.

Continuez après le saut de page >>

IsabellaBird-v1p024

page 24

Dans le premier volume, Isabella Bird arrive à Yokohama, au Japon, le 20 mai 1878 (an 11 de l’Ère Meiji). Elle recherche d’abord les conseils du doyen des résidents occidentaux au Japon, le médecin et missionnaire américain James Hepburn, pour l’aider à trouver un bon interprète et guide. Considérant sa grande réputation d’aventurière, il accepte sans hésiter. Malheureusement, après de nombreux interviews, aucun candidat ne semble adéquat. Le 5 juin, un jeune homme nommé Tsurukichi Ito l’approche sur la rue pour lui proposer ses services. Il n’a pas de lettre de recommendation et ne paie pas de mine mais son anglais est excellent. Elle lui propose de la guider dans les rues de Yokohama pour qu’elle puisse juger de son habilité. Le jugeant très expérimenté, elle l’engage. Dès le lendemain, ils prennent le train pour Edo, la capitale.

IsabellaBird-v1p021

Extrait page 21

Elle est reçu à la légation britannique par le consul général, Sir Harry Parkes. En attendant de recevoir un laisser-passer (car il est interdit aux étrangers de circuler librement au Japon), elle rassemble l’équipement et le ravitaillement nécessaire au voyage. À la surprise de tous, le 9 juin, elle reçoit exceptionnellement (puisqu’elle n’a aucun agenda économique ou politique) un laisser-passer sans aucune restriction de durée ni d’itinéraire! Dès le lendemain, elle prends la route en direction nord, vers Nikkō. Elle entend emprunter un itinéraire qu’aucun étranger n’a encore foulé, la route qui longe la côte ouest, en passant par Niigata, Kubota et Aomori pour finalement atteindre l’Île d’Ezo (et y rencontrer des Aïnous)!

IsabellaBird-v1p151

page 151

Dès la première étape, à Kasukabe, elle se rends compte que les auberges locales offrent peu d’intimité et sont infestées de puces! Elle doit changer de tireur de kuruma (pousse-pousse) car il est malade après avoir bu de l’eau du puits qui était contaminé. Le 13 juin, à Nikko, elle rencontre un couple de compatriotes qui vivent dans un grand faste et qui ont une attitude très méprisante envers les japonais. Avec eux elle visite le sanctuaire de Toshogu. Le 16 juin, dans le village d’Irimachi, elle fait la rencontre de O-haru, la fille de l’aubergiste, qui lui fait visiter le village. Elle ne cesse d’être émerveillée par l’étrange beauté du pays ainsi que par les meurs et coutumes des japonais.

IsabellaBird-v2-covDans le second volume (voir couverture arrière), Isabella doit décidé quelle route prendre pour se rendre à Niigata mais elle n’a que très peu de documentation sur laquelle baser sa décision. Avec l’aide de O-haru, qui rassemble tout les guides de voyage disponibles, elle décide de prendre la route d’Azu. Celle-ci n’est en fait qu’un sentier peu fréquenté et s’avérera sans doute plutôt ardue mais offrira les meilleurs panoramas. Pour le reste ed la route ils louent des chevaux pour porter les bagages.

L’arrêt suivant est aux sources thermales de Futarasan le 22 juin. Isabella a lu que la meilleur façon de comprendre la culture du Japon est de faire l’expérience de ses bains. Elle est toutefois horrifiée de découvrir que le bain japonais se prends nu, en public et est mixte! Une “lady” ne quitte pas ses vêtement! Mais elle est déterminée à en faire l’expérience et, avec l’aide de Hana la palfrenière qui l’accompagne, elle trouve une solution. 

Le 24 juin, ils font halte dans un hameau très pauvre. Les habitants sont à demi-nu, sales, émaciés à un point tel que même Ito en est surpris. Isabella s’habitue peu à peu aux conditions rudes du voyage et n’a de cesse de découvrir les coutumes de cet étrange pays. Le 27 juin, ils traversent un hameau qui n’est guère mieux, les gens empestent et sont malades. Elle décide donc de les aider en donnant des conseils pour améliorer leur santé et leurs conditions de vie…

 

 

Isabella Bird, femme exploratrice est un manga d’un très grand intérêt. Par son sujet, d’abord, puisqu’il traite d’une aventurière qui parcoure le monde à la fin de l’époque Victorienne. De plus, ce journal de voyage au Japon nous fait découvrir les moeurs et coutumes japonaises au début de la restauration Meiji et ce tout particulièrement dans le Japon rural. Malgré ces sujets qui pourraient sembler académiques, le récit demeure fluide et captivant. Il s’attarde aux aspects humains — le sentiments des personnages et les conditions de vie des villageois — mais souvent avec une touche d’humour. C’est donc un manga historique riche en information mais qui n’en est pas moins divertissant. J’ai bien hâte d’en lire la suite…

C’est aussi un manga qui présente un style graphique de qualité, agréable à l’oeil, souvent inégale mais généralement clair et précis, parfois très détaillé, tant dans les scènes d’action que dans les arrière-plans. Cela me rappelle un peu le style de Kaoru Mori dans son manga EmmaComme c’est souvent le cas dans ce genre de série, la qualité graphique semble même s’améliorer au fur et à mesure que l’on progresse dans le récit.

Isabella Bird est donc une très bonne lecture et je recommande vivement ce manga.

Isabella Bird, femme exploratrice T01 par Taiga SASSA. Paris: Ki-oon (Coll. Kizuna), octobre 2017. 240 pg, , 13 x 18 cm, 7,90 € / $14.95 Can., ISBN 979-10-327-0166-9. Pour lectorat jeune (7+). stars-3-5

Isabella Bird, femme exploratrice T02 par Taiga SASSA. Paris: Ki-oon (Coll. Kizuna), décembre 2017. 224 pg, , 13 x 18 cm, 7,90 € / $14.95 Can., ISBN 979-10-327-0167-6. Pour lectorat jeune (7+). stars-3-5

Vous trouverez plus d’information sur les sites suivants:

[ AmazonBiblioGoodreadsGoogleWikipediaWorldCat — Youtube ]

© 2015-2016 Taiga Sassa. All Rights reserved.

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s