Herbicide au parc?

La compagnie (un sous-contractant, évidemment) qui fait l’entretien du parc Frédéric-Back procède régulièrement à de la coupe. Cela ne se fait pas sans raisons: d’une part, c’est pour dégager les alentours des équipements gaziers (bulles, valves, etc.) et des oeuvres d’art (la plaques qui retracent l’histoire du site) mais c’est aussi pour empêcher que la végétation devienne trop haute et se dessèche créant ainsi un risque d’incendie. On coupe aussi régulièrement les bordures de sentiers (j’ignore pourquoi, peut-être pour des raisons esthétiques, mais cela fait souvent disparaître de très belles fleurs — oeillet du poète, tournesol, coquelicot, rudbeckie, etc.).

Toutefois, mon épouse me faisait remarquer au début de septembre que la végétation sur la bordure des sentiers était toute désèchée et morte. Elle soupçonnait qu’il y avait eut épandage d’herbicide. Je ne peux pas, en effet, imaginer un phénomène naturel qui affecterait les bordures et pas le reste du parc. Il semble donc qu’un épandage d’herbicide en serait la cause mais même dans cette situation j’ai peine à en imaginer la raison. Une façon plus rapide de remplacer la coupe? Pour éliminer l’herbe à poux qui envahissait les bordures de sentiers de façon embarrassante (car la ville encourage fortement les citoyens à l’éliminer)? Cette méthode serait certes plus économique que de l’arracher à la main, mais, même là, j’en vois mal le bénéfice puisque, si cela tue et assèche la végétation, cela crée donc aussi un risque d’incendie…

[ iPhone 8+, Parc Frédéric-Back, 2019/09/16 ]

Tout ce que j’espère, si il s’agit bien d’épandage de pesticide, c’est que l’on a pas utilisé des produits nocifs comme ceux qui sont dommageable pour le abeilles (Néonicotinoïdes ou Glyphosate) et qui, malgré qu’ils soient interdits en Europe, sont encore tolérés ici… Étrangement, la ville interdit l’usage de pesticide… Si quelqu’un en connait plus sur ce phénomène, s.v.p. m’en informer…

Je regrète également très fortement que les Grands parcs de Montréal (la division de la ville qui gère les grands espaces comme le Parc Frédéric-Back) ne tienne pas les citoyens informés plus que ne faut sur ses politiques de gestion… Dommage…

Pour plus d’information:

Sur le parc:

Sur les pesticides:

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s