Voeux

O ! Gracile papillon stellaire
Ne soyez pas éphémère
Je ne désire pas que vous périssiez
Au contraire je veux que vous demeuriez
Que votre perfection, votre beauté, témoigne du passé.

Croyez-moi, il n’était pas dans mon intention de vous blessez
Si je vous retire mon amitié, c’est qu’elle m’était insupportable
Qui sait si dans l’avenir je n’en serais pas à nouveau capable
Il me faut juste guérir un peu, fortifier, oublier, apprendre la solitude
Je ne crains pas pour vous: des amitié vous en avez une multitude

Ne vous privez pas pour moi et ne dérobez pas aux autres votre charme
C’est à moi seul de subir les conséquences de mon drame
C’est si difficile: une partie de moi sanglote de regret à votre souvenirs
L’autre essaie d’être forte: l’espérance aurait rendu la douleur pire
Mais je pense encore souvent à vous; en moi aussi c’est la guerre

Sur ce, belle ange, soyez heureuse et bon anniversaire !

Morwajal
1991-01-22

Note: Charmant petit poème écrit pour une carte d’anniversaire et dédicacé “Pour Z.” Signé encore Séjanus, il ne respecte aucune forme poétique et utilise des rimes simples et pauvres. Il offre un complément (en français, mais toujours aussi embarrassant) à “My heart is not a spark plug”. Cute, mais sans plus.

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s