Nymphaea alba 

[ Canon PowerShot S5 IS, Jardin botanique, 2015/07/05 ]
[ Nikon D3300, Jardin botanique, 2017/07/23 & 2018/06/26 ]

Une autre entrée dédiée aux nénuphars (la dernière, je promet)! Après vous avoir présenter les nénuphars rose il y a deux semaines et les nénuphars jaunes la semaine dernière, je ne pouvais pas passer sous silence les classiques et superbes nénuphars blancs (appelés  European white water lily” en anglais et セイヨウスイレン [Seiyou suiren, lit. “Nénuphar d’Occident”] en japonais). Comme ses cousins, c’est une plante aquatique qui appartient à la division des Magnoliophyta (ou Angiospermae), à classe des Magnoliopsida (ou Dicotyledonae), à l’ordre des Nymphaeales (EN /  スイレン目 [Suiren-me]), à la famille des Nymphaeaceae (EN) et au genre Nymphaea (EN / スイレン属 (Suiren zoku), qui regroupe une trentaine d’espèces). Le nom du genre origine du grec νυμφαία (nymphaia) en référence aux nymphes de la mythologie alors que le nom de l’espèce (alba) signifie simplement “blanc” en latin. 

Cette plante herbacée vivace pousse dans les eaux calmes (profonde de trente à cent-cinquante centimètres) et est caractérisée par des rhizomes subaquatiques, de larges feuilles arrondies flottantes (qui peuvent atteindre quinze à trente centimètres de diamètre) et de grandes fleurs solitaires blanches. Le calice de la fleur est composé de quatre sépales, alors que la corolle est formée d’une vingtaine de long pétales qui entourent les très nombreuses étamines pourvues d’anthères jaunes. Après la floraison, qui se déroule de juin à septembre, le fleur s’enfonce sous l’eau et le fruit (un akène) s’y développe, jusqu’à maturité où les graines se libèrent et flottent à la surface, dispersées par hydrochorie. 

Ses rhizomes (broyées et mélangées avec du vin) étaient utilisées en phytothérapie traditionnelle comme anaphrodisiaque, antispasmodique et astringent, alors que le reste de la plante (principalement les pétales de la fleur) était utilisé comme sédatif (grâce aux alcaloïdes qu’elle contient). Les rhizomes (longuement bouillies pour éliminer le goût âcre), le fruit (cru) et les graines (bouillies ou grillées) seraient comestibles. (Sources: Wikipedia et divers sites horticoles)

[ Translate ]

Images du mer-fleuri [002.022.047]

2 thoughts on “Images du mer-fleuri [002.022.047]

    • J’ai hate de retourner au jardin botanique et j’irai probablement voir cet expo quoique je n’aime pas visiter les serres car elles sont payantes… Merci de l’info.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s