Delphinium elatum 

[ iPhone 6, Jardin botanique, 2015/07/05 ]

IMG_6638La dauphinelle élevée (aussi appelée “Pied d’alouette” ou “candle larkspur” en anglais) appartient à la division des Magnoliophyta (Angiospermae ou plante à fleurs), à la classe des Magnoliopsida (Dicotyledonae i.e.à deux cotylédons), à l’ordre des Ranunculales, à la famille des Ranunculaceae (qui comprend une cinquantaine de genres dont les principaux sont les Boutons d’or, les Dauphinelles, les Aconits, les Clématites, les Anémones et les Thalictrum) et au genre des Delphinium ([EN] [デルフィニウム属 / Derufiniumu zoku en japonais] qui regroupe plus de trois-cent espèces). Si le nom de famille vient du latin (diminutif de rana signifiant “petite grenouille” en référence au fait que plusieurs espèces sont aquatiques), le nom du genre lui vient du grec (δελφίνιον / delphínion / “dauphin” car, selon le botaniste grec Dioscorides, le bouton floral ressemble au rostre d’un dauphin). Le qualificatif de l’espèce (elatum) signifit simplement “élevé” en latin en référence à sa longue tige dressée.

C’est une plante vivace qui a la forme d’une longue tige (hampe) dressée de un à deux mètres de haut, avec des feuilles basales multilobées, et qui se termine par un racème (grappe) constitué d’une vingtaine à une centaine de fleurs bleues ou violettes. Celles-ci sont composées de cinq sépales pétaloïdes (dont le sépale supérieur se prolonge à l’arrière par un long éperon) et de quatre pétales libres (dont les deux supérieurs se prolongent par un éperon nectarifère vers l’intérieur de l’éperon du sépale supérieur). Le fruit est constitué de follicules (de treize à vingt-cinq millimètres) contenant de multiples graines. Lors de la floraison (de juillet à septembre) elle attire les pollinisateurs (papillons et bourdons) et elle sert de nourriture aux larves de nombreux lépidoptères. Toutefois toutes les parties de la plante sont toxiques pour les humains et le bétail car elle contiennent des alcaloïdes diterpéniques et norditerpéniques (dont la méthyllycaconitine). La Dauphinelle est donc surtout une plante ornementale utilisée pour embellir les jardins ou cultivée pour servir de fleur coupée. Elle peut aussi être utilisée pour créer une encre bleue. Les horticulteurs ont créé de nombreux hybrides et cultivars (dérivant principalement de D. Elatum). Dans ce cas-ci il s’agit du cultivar “Triton Dark Blue”. (Sources: Wikipedia et divers sites horticoles)

[ Translate ]

Images du mer-fleuri [002.022.075]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s