Pièce mystère (1)

Il me reste quelques pièces de monnaies byzantines que je n’avais pas préalablement identifiées ou datées. Je vais donc tenter de le faire ou, du moins, de les décrire… Voici donc cette première pièce mystère.

IMG_1598-1605Cette pièce de monnaie byzantine est un assez beau follis (G/VG [Good/Very Good], 40 nummi, AE [Bronze], 25 x 27 mm [0.98 x 1.06 po], 10.811 g [166.84 gr], payé environ $6 le 1985/04/14, grande usure sur l’avers, patine brune, le flan comporte d’importantes rognures; die-axis: ↑↓). ) de l’époque de la dynastie justinienne (518–602). 

L’avers nous présente un buste de l’empereur de face, barbu?, couronné ou casqué?, vêtu d’une cuirasse, tenant de la main droite un globe surmonté d’une croix (globus cruciger) et de la main gauche un bouclier. L’inscription est rendue illisible par l’usure et la rognure mais elle semble se terminer par “PP A” (PerPetvvs Avgvstvs = “Perpétuel Auguste”).

Le revers illustre un large “M” (marque de valeur pour 40 nummi), surmonté d’une croix (✝︎) ou d’un tau-rho (⳨), avec en-dessous ce qui semble être un losange mais est probablement un “A” (marque de la première (Alpha) officine; cela pourrait aussi possiblement être un “𝚫”, pour la quatrième (Delta) officine), encadré par un “ANNO” vertical à gauche et un “𝛓 I sur deux lignes à droite (pour indiquer la septième année de règne), avec un “NIKO” en exergue (marque de l’atelier de Nicomédie).

Les caractéristiques de la pièce (portrait de face, large “M” carré et non arrondi, etc.) m’inclineraient à penser qu’il s’agit d’une pièce soit de Justinianus I (527-565), soit de Mauricius Tiberius (582-602). Toutefois, Justinianus n’a régné seul qu’à partir de sa douzième année ce qui fait qu’il n’a pas émis de pièce de ce genre pour sa septième année de règne. Cela l’exclut donc comme empereur possible pour cette pièce. Il ne nous reste donc comme possibilité que l’empereur Mauricius Tiberius (identification confirmée par Wroth, W. Catalogue of the Imperial Byzantine Coins in the BM, v. 1: p. 140; A.R. Bellinger & P. Grierson, eds.; Catalogue of the Byzantine Coins in the Dumbarton Oaks Collection and in the Whittemore Collection. (Washington D.C., 1966 – 1999). Vol. 1: Anastasius I to Maurice, 491-602 (Bellinger A.R., Washington D.C., 1966/1992), p. 325).

Verdict: Cette pièce de monnaie est donc fort probablement un follis de Mauricius Tiberius frappée par la première officine de l’atelier de Nicomédie en 588-589 EC.

Sources: Wikipedia (Justinianus [FR/EN], Maurice Tiberius [FR/EN], globus cruciger, monnaie byzantine), FAC (Justinianus, Maurice Tiberius, Byzantine Denominations, globus cruciger, Nicomedia); IBC: 131, DOC 1: 97a; Réf. online pour Justinianus: acsearch, CoinArchives, CoinArchives, WildWinds (text, image); pour Maurice Tiberius: AkropolisCoins, WildWinds (text, image). Voir aussi ma fiche.

La semaine prochaine nous tenterons de décrire ou d’identifier une deuxième pièce mystère!

Voir l’index des articles de cette chronique.

[ Translate ]

Monnaies anciennes 83

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s