Invincibles: Au pays du Dalaï-lama

Invincibles-AuPaysDuDalaiLama-covUn manga inspiré d’une histoire vraie. La jeune Maya fait partie des victimes d’un attentat terroriste à Paris. Son bilan est lourd : elle est amputée de la jambe gauche et doit désormais vivre avec une prothèse. Comment peut-elle encore trouver la force de se lever chaque matin ? Maya y parviendra grâce à Sofia, une enseignante de méditation qui l’initie au bouddhisme tibétain et lui fait découvrir le Dalaï-Lama.

Tibet, quelques mois plus tard. Lobsang Tenzin, un jeune moine, s’est immolé pour dénoncer l’oppression du régime chinois. Il a échappé à la mort de justesse mais il a perdu ses membres et subi de mauvais traitements. Sofia et Maya organisent l’évasion de Lobsang Tenzin… Les parcours de vies de ces jeunes se croisent dans une aventure bouleversante, qui nous plonge au coeur de l’histoire tibétaine, du bouddhisme et des violences subies par les peuples.

De Paris à Dharamsala, des temples tibétains aux prisons chinoises, on y croise des personnages forts et de courageuses héroïnes.”

[Texte du site de l’éditeur; voir aussi la couverture arrière]

(Attention, lire l’avertissement de possible divulgacheurs)

Invincibles-AuPaysDuDalaiLama-p025

Page 25

Maya est une jeune femme de dix-neuf ans qui a perdu une jambe dans un attentat terroriste à Paris. Au début elle est découragée et penses que sa vie est finie. Elle tombe par hasard sur un video Youtube du Dalaï-lama qui parle de sa “révolution de la compassion”. Intrigué, elle contacte une certaine Sophia [Stril-Rever, biographe du quatorzième dalaï-lama] mentionné dans la video et cherche à en apprendre plus sur cette philosophie. Grâce à la méditation et à une nouvelle prothèse bionique elle est rapidement sur la voie de la guérison (elle utilise un genou intelligent [Total Knee] et une lame “Patte de guépard” [cheetah blade] — l’orthoprothésiste Chris semble faire référence au travail du biophysicien Hugh Herr, lui-même double amputé et qui a contribué à développer de meilleurs prothèses). Elle décide alors de créer une fondation pour aider les victimes d’amputation dans le monde. Elle voyage à Dharamsala pour rencontrer le Dalaï-lama, puis au Tibet pour aider un moine qui, ayant survécu à son immolation par le feu pour protester l’occupation chinoise, a été amputé des bras et des jambes. Elle l’aide à s’échapper d’une prison chinoise et à obtenir des prothèses. Elle finit même par pardonner l’auteur de l’attentat qui l’a estropié…

Ce manga est de toute évidence une “commande”, c’est-à-dire un manga produit sur un texte fournis dans un but de vulgarisation ou de propagande. Même Jiro Taniguchi s’était plié à cet exercice avec ses mangas Mon année (sur la trisomie) et Elle s’appelait Tomoji (sur la fondatrice du temple bouddhiste Shôjushin) qui ne connurent guère de succès. Invincibles offre néanmoins un récit intéressant qui traite du pouvoir de la volonté et de la cause tibétaine, mais que l’on sent un peu entravé par les contraintes du message qu’il contient (tout aussi méritoire que soit la cause). Le dessin de Takahama est bien, mais sans plus, alors qu’elle a fait preuve d’un plus grand talent dans ses ouvrages précédents. C’est un bon manga qui mérite toute de même d’être lu, surtout si le bouddhisme tibétain vous intéresse ou si vous êtes un grand amateur de Kan Takahama

Invincibles: Au pays du Dalaï-Lama, par Sofia Stril-Rever & Kan Takahama. Paris: Massot Editions, mars 2021. 158 pages, b&w (32 pages en couleurs), 14.8 x 21.0 cm, 16 € / $C 29.95,  ISBN 9782380352214. Pour lectorat adolescent (14+). stars-3-0

Vous trouverez plus d’information sur les sites suivants:

[ AmazonGoodreadsGoogleNelliganWikipediaWorldCat ]

© scénario de Sofia Stril-Rever et Kan Takahama / Massot Éditions, 2021. © dessin de Kan Takahama / Massot Éditions, 2021.

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s