Monture alternative

J’aime beaucoup ma monture actuelle (un vélo électrique Écolo Lithium de Green Power HQ) mais il y a plusieurs facteurs qui m’ont fait récemment considérer une alternative.

Premièrement, la principale raison pour avoir acheté l’Écolo c’est qu’il avait un siège confortable qui permettait aussi d’avoir un passager à l’arrière (il a même des appuis-pieds pliants pour le passager). J’imaginais faire des randonnées romantiques avec ma femme pour aller dans des parcs ou au jardin botanique. Le hic c’est que ma femme refuse catégoriquement de monter avec moi sur le vélo! 

Deuxièmement, l’an dernier il y avait une ligne de piquetage devant mon travail. Je ne pouvais pas, en bon syndiqué de bonne conscience, la traverser mais je ne voulais pas non plus arriver en retard au travail. Toutefois, rien ne m’empêchait de passer par l’arrière. Mais pour accéder à la terrasse de l’entrée par l’arrière il faut monter une volé d’une dizaine de marches! Ce fut un vrai calvaire de pousser un vélo de 80 kilos dans un escalier! Je me suis alors juré de le changer pour un vélo beaucoup plus léger!

L’Écolo est officiellement un vélo électrique: il est limité à 32 km/h, il a un pédalier et pas de plateforme pour mettre ses pieds. Il peut donc légalement rouler dans les parcs et sur les pistes cyclables (en limitant sa vitesse à 20 ou 25 km/h). Par contre il a une allure de scooter qui, eux, y sont interdit. Je ne me suis jamais fait arrêté mais les autres cyclistes et piétons ne se gênent pas pour me jeter des regards noirs en me considérant comme un intrus — même si je suis dans mon droit. C’en est presque gênant. Je n’aurais pas ce problème avec un véritable vélo électrique…

Toutefois, le style scooter de l’Écolo a tout de même des avantages qu’un vélo n’a pas. Je dois bien considérer si je suis prêt à me passer de ces quelques avantages… Il est donc bon de comparer les avantages et désavantages de chacun.

Type “Scooter”

Type Vélo

Large siège confortable

Selle de vélo mais possibilité de changer le siège pour une option un peu plus confortable

Très lourd (80 kg)

+ de 2 fois plus léger (+/- 30 kg)

Lumières de signalisation

Doit indiquer manuellement nos intentions mais possibilité d’ajouter des lumières de signalisation

Suspension

Pas de suspension de fourche sur la plupart des vélos

Deux miroirs pour une sécurité accrue

Possibilité d’ajouter au moins un miroir à gauche

Petit rangement à l’avant

Possibilité d’ajouter des sacs de rangement

Pas de support à l’arrière

Support arrière généralement inclus

Écran d’affichage ambigu pour la charge de la batterie et n’affiche pas le wattage

Possibilité d’ajouter un écran qui affiche clairement le niveau de charge, la vitesse, la distance parcourue, et le wattage

Une seule vitesse (engrenage)

La plupart des vélos ont des dérailleurs de cinq à sept vitesses 

Pas d’assistance au pédalage (pedal-assist) “twist grip throttle” seulement

La plupart des vélos ont de trois à cinq niveaux d’assistance, incluant un “twist ou thumb throttle”

Peut pas vraiment pédaler si la batterie est morte

Peu rouler comme un vélo normal (sans assistance) même si la batterie est morte — et faire de l’exercice !

Peut porter un passager

La plupart ne permettre pas de passager

En cas de difficulté doit se faire remorquer car trop gros et trop lourd pour être mis dans une voiture

Certains modèles sont pliables et peuvent facilement être mis dans le coffre d’une voiture

Gros phare avant qui éclaire bien

Lumière avant qui éclaire peu

Freins à disque ou à tambour

Freins à disque

6 points d’avantages

8 points (1/2 pt pour les “possibilités”)

Le type “vélo” offre clairement plus d’avantages et de flexibilité. Il reste à voir quelle seraient les meilleures options disponibles sur le marché en ce moment. Voici donc les différents modèles que j’ai considéré (par ordre de prix et de préférence — à noter que tous ces modèles ont des moteurs de 500 watts et tous, sauf un, ont des pneus plus large qu’un vélo standard [“fat-bike”]):

Modèle

Prix

Batterie (v/Ah)

Dist. Max (Km)

Poids (Kg)

Siège

Niv. Assist.

Vit.

Autres caract.

Banana Boss

$2499

48 / 17.5

85

?

Banane

5 + throttle

1

Passager

Shadow Step

$2399

48 / 20

200?!

36.3

Banane

5 + throttle

1

Rack, scooter look

Radrunner+

$2399

48 / 14

72

34

Selle

5 + throttle

7

Rack, Passager, suspension

RadCity+ step 5

$2299

48 / 14

80

29

Selle

5 + throttle

7

 

Reaper

$2099

48 / 17.5

90

37

Banane

5 + throttle

7

Rack

FASTER KS-D

$2095

48 / 16

90

27

Selle

5

7

Pneu régulier, rack

RadCity step 3

$1949

48 / 14

72

29

Selle

5 + throttle

7

Rack

Radrunner1

$1799

48 / 14

72

30

Selle

4 + throttle

1

Rack, pas de garde-boue

RadExpand 5

$1599

48 / 14

72

28

Selle

4 + throttle

7

Rack, pliable!

Tous ces modèles ont des caractéristiques assez similaires. J’ai donc décidé de concentrer mon attention sur le prix, le poids et la flexibilité (tranportabilité, possibilité d’ajouter des accessoires ultérieurement, etc.). Pendant longtemps mon modèle préféré a été le Banana Boss de Dyad. Il offre un gros siège confortable (style banane), une possibilité de passager et plusieurs niveaux d’assistance au pédalage mais c’est également le modèle le plus cher et il n’a pas de support arrière (rack). Le second modèle est encore très cher, est un des plus lourds et a un peu une allure de scooter: alors pourquoi changer un dollar pour quatre vingt-cinq sous? Un autre favori est le Radrunner Plus qui offre de multiples vitesses et niveaux d’assistance ainsi que la possibilité de porter un passager mais qui demeure encore trop cher. Si je veux un modèle plus léger qui ressemble plus à un vélo il y a le RadCity Step-Thru 5 ou le Faster KS-D de Kolo. Malheureusement, ils sont tous deux encore au-dessus de la marque des deux mille dollars et le Faster a des pneus réguliers (alors que les “Fat-bike” ont l’avantage d’avoir une meilleurs traction hors-sentier ou sur la neige).

Mon choix s’est finalement établi sur la première version du Radrunner qui est beaucoup moins cher que sa version plus récente car il vient avec un minimum d’option (une seule vitesse, pas de “passenger kit” d’inclus et même pas de garde-boue!) mais il peut être complété ultérieurement avec de nombreux accessoires. Toutefois, peu de temps avant que je me décide à faire une commande, j’ai découvert le RadExpand 5 qui est une version améliorée du RadMini (sans la suspension mais avec un rack inclus), a à peu près la même armature que le RadCity ou le RadRunner mais possède 7 vitesses. C’est également un des modèles les plus légers et le moins cher de tous. Il est également pliable ce qui fait qu’il peut aisément être transporté dans une voiture (vers des lieu de randonné plus distant ou vers une boutique de réparation en cas de problème). Mon coeur était conquit!

J’ai fait ma commande en ligne chez Rad Power à la fin mars et cela devait être expédié d’ici au 11 avril. Malheureusement, à cause de la demande croissante pour les vélos électriques et le fait qu’ils ont eut des problèmes avec leur système informatique qui les forçait à remplir les bons d’expédition manuellement, cela a causé des retards considérables dans l’envoi des commandes. Cela est très frustrant. Un peu plus d’un mois plus tard, ils ont déjà chargé l’achat sur ma carte de crédit mais le vélo n’as toujours pas été expédié! Ce qui n’aide sans doute pas dans les délais est le fait que j’ai aussi commandé des accessoires (un miroir et un écran d’affichage avancé). Et comme les vélos de Rad Power sont expédié en pièces détachées et nécessitent un peu d’assemblage, je l’ai fait expédié chez VeloFix qui s’occupera de l’assemblage et de la livraison finale à mon domicile. Dans le cas du RadRunner (dont l’assemblage est plus simple car il n’a pas de dérailleur) je l’aurais fait livrer directement chez moi. Mais dans le cas du RadExpand, RadPower précise qu’il “nécessite une certaine compétence technique” et ils recommandent l’utilisation de leur service d’assemblage (VeloFix). Toutefois, on m’a aussi préciser que les délais de VeloFix ne serait que de quelques jours (évidemment cela dépend de leur niveau d’achalandage).

Il ne me reste plus qu’à attendre patiemment. Je ferai un commentaire sur le RadExpend dès que je l’aurai reçu et aurai eut le temps de l’essayer un peu. En attendant je me tiens informé en lisant les commentaires des autres: sur Electric Bike Reviews et les groupes Facebook de Rad Power Bikes Québec et RadExpand Owners. Dépendant de combien j’aime l’expérience avec le RadExpand je vais considérer par la suite vendre mon Écolo. Je suis sûr que je n’aurai pas de difficulté à trouver des intéressés…

[ Translate ] [eBike tag]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s