Pièce médiévale (1)

Saint-Martin de Tours

IMG_2356-2361Cette pièce médiévale est un bon exemple de monnaie féodale. C’est un très beau denier (F [Fine], Bi [Billon roux — alliage de Cu, Zn et moins de 20% d’Ag], 18 mm [0.71 po], 0.9466 g, payé environ $6 [30 FF], caractérisé par un flan très mince et une patine brunâtre tâchée de vert-de-gris (preuve d’une part importante de cuivre dans l’alliage); die-axis: ↑←). L’avers illustre un Châtel (château) tournois (formé de deux tours avec des boules), surmonté d’une croix, avec l’inscription latine S[an]C[tv]S MARTINVS (“Saint Martin”). Le revers présente une grande croix pattée avec l’inscription latine ✠ TVRONVS CIVI[s] (“Cité de Tours”).

Martinus Turonensis meurt à Candes le 11 novembre 397 et est enterré à Tours où il sera adoré comme Saint. En 470, l’évêque Perpétuus fait construire une grande basilique sur l’emplacement du tombeau. C’est là que, en 508, Clovis reçoit les pouvoirs consulaire de l’empereur d’Orient Anastase Ier et qu’il célèbre son triomphe sur les Wisigoths. Une abbaye y est établie vers le milieu du VIe siècle mais, suite aux réformes de Pépin le Bref qui imposaient la règle de saint Benoît à tous les monastères, la communauté des clercs devient une “collégiale” de chanoines en 817. A cette époque le pouvoir est divisé en petites comtés. Dès le Xe siècle, Tours est l’une des première cité à frapper monnaie mais le denier tournois sera rapidement imité (on retrouve donc le denier provinois en Champagne, le denier angevin en Anjou, le denier tolosain à Toulouse, etc.). Toutefois, au début du XIIIe siècle (1204), Philippe Auguste se saisit de la région et dès lors la monnaie portera sur l’avers sa titulature: PHILLIPVS REX.

Ce denier tournois a donc été frappé à Tours entre le Xe siècle et la fin du XIIe siècle (mais il est plus probable qu’il a été frappé durant le XIIe siècle).

Sources: Wikipedia (Martin de Tours, Basilique Saint-Martin de Tours, denier tournois), Google, CGB, Numista, numismatics. Voir aussi ma fiche.

La semaine prochaine je vous présente une pièce de monnaie de la Renaissance.

Voir l’index des articles de cette chronique.

[ Translate ]

Monnaies anciennes 98

2 thoughts on “Monnaies anciennes 98

  1. Est-ce à cause de ce genre de revers qu’on dit « tirer à pile ou croix » dans les œuvres anciennes (comme Don Quichotte si ma mémoire est bonne, mais je peux me tromper) ?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s