Revue de Zines [02.019.302]

Une revue de quelques périodiques récents consacrés à la BD et au manga…

Animeland #227 (Juillet-Août 2019)

AL227Un numéro très volumineux (148 pages!) et riche en information mais où je n’ai malheureusement pas trouvé beaucoup de sujets qui m’intéressaient personnellement. Du côté anime, on note un article sur Carole & Tuesday (diffusé sur Netflix). Du côté manga, on note un volumineux dossier (14 pages!) sur les soixante ans de Shônen Magazine (Kōdansha) et Shônen Sunday (Shōgakukan), la partie 3 de la série “Comment éditer un manga: Édito, commercial et fabrication”. Pour le reste du contenu vous pouvez consulter le sommaire du numéro en lignestars-2-5

Animeland HS Été (Juillet-Septembre 2019)

AL-HS-Ete19Un numéro double estival (148 pg) toujours aussi riche en information mais aussi un peu plus ludique. Du côté anime, on y va de palmarès avec les top des persos féminins et masculins, un rapport sur le festival d’Annecy, un petit guide touristique du Japon de l’anime Yuru Camp additionné d’un interview avec le réalisateur Yoshiaki Kyôgoku, ainsi qu’un dossier sur les adaptations live de mangas et anime. Le cahier jeux inclus de nombreux mots mêlés, croisés et codés, ainsi que plusieurs quiz et tests de personnalité, des charades et même un horoscope! De longues heures de plaisirs… Côté manga, ce numéro offre une sélection de manga qui font de bonnes lectures estivales, ainsi que quelques articles sur la mode dans les mangas, sur GastronoGeek et sur des cours de Japonais sur Youtube. Donc, un numéro informatif et divertissant. stars-3-0

dBD #136 (Septembre 2019)

dBD136À la une on retrouve un interview avec Charles Berberian sur la BD de SF Nathanaëlle qui a créé pour son ami dessinateur Fred Beltran (chez Glénat). Il y a aussi des interviews avec Nicolas de Crécy pour Visa Transit 1 (Gallimard), avec Alain Ayroles & Juanjo Guarnido pour Les Indes fourbes (Delcourt), avec Régis & Clément Loisel au sujet de leur exposition au bastille Design Center, avec Tom Tirabosco sur Femme sauvage (Futuropolis), avec Jean-Pierre Dionnet au sujet de ses mémoires Mes Moires: un pont vers les étoiles (Hors Collection) et avec Waxx pour Silencio: l’intégrale (Glénat). 

Dans la cahier critique on note Lone Sloane: Babel une réimagination du personnage de Druillet par Avramoglou & Cazaux-Zago chez Glénat (Super!), l’adaptation de La nuit des temps de Barjavel par Philippe Gauckler: Kebek 1 chez Daniel Maghen (Top! “Un formidable conte d’anticipation”), Candy & Cigarette 2 par Tomonori Inoue chez Casterman (Super! “On prend un plaisir fou à dévorer les pages de ce manga”), et Hi Score Girl T.2 par Rensuke Oshikiri chez Mana Books (Bien. “Un must pour le fans de rétrogaming)”. stars-3-0

dBD #137 (Octobre 2019)

dBD137Dans l’actualité de ce numéro on retrouve la mention d’une vente aux enchères d’originaux de BD organisée par l’expert et galeriste Daniel Maghen (exposition du 9/24 au 10/11 à la galerie Daniel Maghen, l’événement était le 10/11 à la Maison de l’Amérique Latine), la parution de Histoire(s) du manga Moderne (édition augmenté de 1952-2020) par Pinon, Lefebvre & Valente (Ynnis), le manga fantastique Chiisako Garden par Yuki Kodama (Véga), Les recettes légendaires de Dragonball par Thibaud Villanova (Glénat), Génération Astérix un ouvrage collectif qui célèbre les soixante ans de la série (Éd. Albert-René), et Ici ou Ailleurs où Guy Delisle illustre des extraits de textes de Jean Echenoz (L’Association).

À la une on retrouve un interview avec Xavier Dorison autour de Le château des animaux t.1 (Casterman), Undertaker t.5 (Dargaud) et Aristophania t.2 (Dargaud). Le numéro se poursuit avec des interviews de Thierry Smolderen autour de Souvenirs de l’Empire de l’Atome, L’Été Diabolik, et Une année sans Cthulhu (tous avec Alexandre Clérisse chez Dargaud), avec  Laurent-Frédéric Bollée autour de Les Nouvelles Aventures de Bruno Brazil (Le Lombard), et avec Ugo Bienvenu sur Préférence système (Denoël Graphic). 

Dans le cahier critique on note Valkyrie Apocalypse t.1 par Umemura & Ajichika chez Ki-oon (bien) et Gigant t.1 par Hiroya Oku chez Ki-oon (Super). Pas de découverte extraordinaire mais un numéro tout de même riche en information. stars-3-5

[ Translate ]

Capsules

Aménagement au parc

À la mi-août la ville annonçait, par communiqué et par Facebook, “l’octroi d’un contrat d’aménagement de 8,5 M$ pour les secteurs Iberville Nord et de la Plaine Est du parc Frédéric-Back.” Le travaux visent à “bonifier le réseau de sentiers” et à améliorer l’aménagement “avec l’ajout de mobilier urbain et d’éclairage.” Le conseiller de ville du district François-Perrault et vice-président du comité exécutif, Sylvain Ouellet, précise que “les espaces verts seront aménagés avec des chaises longues, des ombrelles et des tables [à] pique-nique, et (…) près de 550 arbres et plus de 17 000 arbustes seront plantés.” Valérie Plante complète en affirmant que cette nouvelle phase ajoutera “18 hectares au parc, consolidant son rôle en tant que véritable poumon pour le quartier de Saint-Michel et pour la métropole.” Les travaux incluront également de la réhabilitation des sols, l’installation de sphères sur les capteurs de biogaz et le mobilier urbain installé sera construit à partir de frênes recyclés.

Ces deux nouvelles sections du parc devraient ouvrir pour le printemps 2021.

plan_d_ensemble_conference_presse_popup

Il y a quelques semaines, j’ai reçu dans ma boite à malle un avis de la ville qui donnait un peu plus de précision pour les citoyens du quartier possiblement affecté par les travaux. Débutant à partir du 23 septembre, une première phase de travaux se fera sur la voie polyvalente, entre les entrées Louvain (Parc Champdoré) et Émile-Journault, pour y installer “notamment des lampadaires, des éléments de signalisation, des murets de soutènement en grosse pierre, du mobilier et [effectuer] d’importants travaux de verdissement et de plantation.” Comme la voie polyvalente sera fermée dans ce secteur, une voie de contournement a été aménagé pour les usagers du parc durant les travaux.

Des travaux seront aussi entrepris à partir de mai 2020 dans le secteur de la Plaine Est (vers le centre du parc) afin de créer de nouveaux “sentiers pour la marche, le vélo, le jogging, en toute saison, ainsi que pour le ski de fond.” Aucune mention n’est faite des travaux actuellement en cours dans le secteur Boisé-Sud…

Je suis fort heureux de cette annonce mais je demeure toute de même un peu déçu puisque ces échéanciers sont deux ans plus tard que ceux initialement annoncés à l’ouverture du parc… Mais, bon, ce ne serait pas la ville de Montréal si les travaux ne s’étiraient pas…

Nous sommes au début octobre et les travaux comme tels ne semblent pas avoir commencé — mise à part que le secteur affecté à été clôturé et les herbes coupées, comme vous pouvez le constater sur ces quelques photos:

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2019/09/27 ]

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, Update: 2019/10/04 ]

(Autres sources: MtlUrb, EstMediaMontreal, Newswire)

[ Translate ]

About Greta

She was in the news a lot lately, but I didn’t pay much attention until I saw her speech at the U.N. Climate Action Summit this morning. It was an incredible speech, beautiful and emotional. It shows that she is an incredible girl.  Greta Thunberg was raised in a strongly cultured environment (her grandfather is/was an actor, her father is an actor and writer and her mother is an opera singer!) so it is not a surprise that she is well awaken to the state of the world. She started protesting alone, but finally won many followers. She gaves many speeches (you can also watch her TED speech) and published a book about them. She crossed an ocean in a sail boat to come deliver that latest speech. And yet, she is just a teenager.

She also received lots of criticisms from morons: they complained about her looks (yes, she’s sixteen but looks like she’s ten), about her mental health (she suffers from Asperger’s syndrome), accused her of not writing her own speeches, of being manipulated. She responded that such personal attacks only show that her detractors have “no argument or nothing else to say”. Indeed. And, frankly, who cares? It is simply beautiful to see such idealism, courage and determination in a young person. People should just admire that and not try to ruin it merely because they are mean or jealous.

Some people also complained that such idealism won’t amount to anything. Yes, it’s cute to see a teenage girl do all those things, but it will not move the mountains that need to be moved to succeed in saving the planet. At best, they say, it is a distraction. After all, mass shootings like Sandy Hook or Stoneman Douglas H.S. (despite the short-lived activism of some of its students) failed to change anything in the U.S. gun law… Why should it be different with this wave of protestations and manifestations ? To that I answer: Why not? What do we have to lose as we realize more and more that our planet is indeed on fire? Certainly, it cannot do any harm. It will build up and eventually the back of the proverbial camel will break…

Greta actions are great. They are an inspiration to all, but mostly to her own generation. Yes, the young people tend to be apathetic and rarely vote or express opinion. But that seems to be changing now. The U.S. mid-term elections of 2018 is the proof as more young people, more women and more minorities voted. Also more women, more minorities and younger candidates (including the infamous “Squad”) were elected. It shows that the ground is finally moving and activism is changing. Hopefully, the ball will keep rolling and might bring real change this time. And Greta will be a great inspiration.

Greta’s Books

No One Is Too Small to Make a Difference (Penguin, 2019, 80 pg, $9.99): a collection of Greta’s speech. [ AmazonGoodreadsPenguinWikipediaWorldCat ]

Rejoignez-nous : #grèvepourleclimat (Kero, 2019, 30 pg, $4.95): extracts from Greta’s speech at the 2019 Davos forum. [ AmazonGoodreadsWorldCat ]

Our house is on fire: Scenes of a Family and a Planet in Crisis, by Malena Ernman with Greta, Beata and Svante Thunberg. (Penguin, 288 pg, £16.99, to be released on 2020/03/05; originally published in Swedish on 2018/08/23): A biography of Swedish opera singer Malena Ernman where, among other things, she recounts (with the collaboration of her husband Svante Thunberg and daughters Greta and Beata) how Greta came to be involved in climate activism. [ GoodreadsPenguinWikipedia ]

All this reminds me of Bill Nye The Science Guy’s speech about the planet being on fire on HBO’s Last Week Tonight with John Oliver (2019/05/12). Here’s the short clip but you can find the whole video on Youtube:

Will the people in power finally listen? Nothing individuals like us can do will help much (of course we can do our part with the three Rs: reduce, reuse, and recycle — and we can get involved in activism!). The only solution is political: we must pressure — by all means possible — the politicians so they enact the necessary changes to save the planet, to save ourselves. Changes like stopping being so darn dependant on fossil energy, like investing all we can in renewable energy (solar, wind, etc.), like passing laws to force everyone to do their part (like forbidding gas engines in car starting in five years from now for new cars, and ten years from now for ALL cars — switching to electric or fuel cell engines), or like really sticking to the Paris Agreement, like promoting sustainability at all levels, like changing society itself, like the Green New Deal, etc. This is our last chance. For the future generations.

Unfortunately, it probably won’t change anything. Humans are stupid and because of that we are most likely doomed. However, we are also driven, moved and inspired by hope…

[ Traduire ]

Antiquarian Book Fair

MtlAntiquarianBkFairLast March I went to the Westmount Book Fair (organized by Mr. Wilfrid M. de Freitas) where I acquired a new title for my collection of old books. I would like to remind everyone that a similar (but bigger) book fair is scheduled to happen in a couple of weeks. 

The 36th edition of the Antiquarian Book Fair (organized by the Confrérie de la Libraries Ancienne du Québec) will be held at the Concordia University (Pavillon McConnell, 1400 boul. Maisonneuve O.) Saturday September 28th (from 12:00 to 18:00) and Sunday September 29th (from 11:00 to 17:00). It will feature a wide selection of collectable books, rare, illustrated, first editions and fine bindings of all genres but with a particular focus on fantasy books. The admission fee will be 6$ for the 2 days. 

I am planning to go have a look in hope to find some interesting books (I will particularly be looking for classical author editions of the 16th or 17th century) — although I also despair that temptation will make me spend too much!

[ Traduire ]

CODEX_TRAVERSÉE DU SILENCE

La salle de diffusion de Parc-Extension (421, rue Saint-Roch) est une fois de plus l’hôte d’une exposition en arts visuels du 5 septembre au 13 octobre. Sous le commissariat de Mariza Rosales Argonza, cette exposition, intitulée Codex_Traversée du Silence est présentée dans le cadre de la 11e édition du Festival LatinArte.  C’est une “prise de parole qui transcende les frontières culturelles et temporelles pour rendre visibles la pluralité et la permanence des voix ancestrales en tant qu’acte conscient afin de percer l’invisibilité“.

C’est une belle “exposition” mais c’est plutôt pauvre puisqu’on n’y retrouve que sept grandes oeuvres par Dinorah Catzalco et deux installations audio-visuelles (par Rodrigo Velasco et Teo Zamudio). Cela vaut quand même la peine d’y jeter un coup d’oeil si vous passez par la bibliothèque de Parc-Extension, qui est juste à côté…

Photos du vernissage, le 5 septembre 2019, on l’on retrouve (dans le désordre) les artistes [Teo Zamudio, Rodrigo Iván Ramírez Velasco et Dinorah Catzalco], la mairesse d’arrondissement [Giuliana Fumagalli], la Conseillère du quartier Parc-Ex [Mary Deros], et les représentants de la salle de diffusion [Martin Hurtubise], du Conseil des Arts de Montréal, et de LatinArte [Mariza Rosales Argonza]. 

[ Translate ]

Continue reading

Japanese film festival 

The 36th edition of the Japanese Film Festival will be held from Friday September 20th to Sunday September 22nd at the Cinémathèque québécoise (335 De Maisonneuve Blvd East, Montreal, QC). This annual event is presented by the Japan Foundation in collaboration with the Consulate General of Japan in Montreal. It offers four free Japanese movie screenings (in Japanese with English subtitles; Limited seating is available on a first-come, first-served basis; no reservations required).

Where I belong (しゃぼん玉 / Shabondama): Japan, 2016, 108 mins; Dir./Scr.: Shinji Azuma (based on a novel by Asa Nonami); Phot.: Wataru Miyamoto; Ed.: Shinya Tadano; Cast: Kazuyuki Aijima, Mina Fujii, Kento Hayashi.

[ AsianWikiIMDbJFDBOfficialYoutube ]

After committing robbery, Shoto’s flight from the cops takes him to the mountains of Miyazaki in southern Japan where he helps an injured elderly woman. This serendipitous encounter will softly coax him into changing and set him on the path to redemption. The Japanese countryside comes to life through beautiful cinematography in this simple and unhurried reflection on what it means to have a place where to belong.

Friday September 20 at 6:30 p.m. / 18h30

The Night I Swam (泳ぎすぎた夜 / Oyogisugita yoru): Japan/France, 2017, 79 mins; Dir.: Kohei Igarashi / Damien Manivel; Phot.: Wataru Takahashi; Ed.: William Laboury; Music: Jérôme Petit; Cast: Takara Kogawa, Keiki Kogawa, Takashi Kogawa.

[ IMDbJFDBOfficial ]

In the early hours of the morning in snowy northern Japan, a boy is woken up by the noise of his father leaving for work. Later, the boy deviates from the path to school and heads towards the fish market where his father works. This Japan-France coproduction has no dialogue, no narration, but instead captivates its audience with the power of images and everyday sounds, revealing in poetic silence the charming simplicity of a child’s world.

Saturday September 21 at 2:15 p.m. / 14h15

Drowning Love (溺れるナイフ / Oboreru naifu): Japan, 2016, 111 mins; Dir.: Yûki Yamato; Scr.: Yûki Yamato, Kishu Izuchi (based on the manga by George Asakura); Phot.: Takahide Shibanushi; Ed.: Kenichi Hirai; Cast: Nana Komatsu, Masaki Suda, Daiki Shigeoka, Mone Kamishiraishi, Nazuki Amano, Mickey Curtis, Masami Horiuchi.

[ AsianWikiIMDbJFDBOfficialWikipedia ]

Two of Japan’s rising stars take on the roles of a teenage fashion model from Tokyo and a successor to a family of Shinto priests, portraying together dreams of freedom and fragile teenage love, intense and tragic.

Saturday September 21 at 4 p.m. / 16h00

Summer Wars (サマーウォーズ / Samâ uôzu): Japan, 2009, 114 mins; Dir.: Mamoru Hosoda.

[ ANNIMDbOfficialWikipedia ]

When a timid high school math whiz unwittingly unlocks a rogue AI program able to destroy the real world, calling on the bonds of family and human compassion might be the only way to counter this menacing mayhem. A timely 10th anniversary screening of this Mamoru Hosoda and Madhouse masterpiece which seamlessly blends the beauty of traditional Japan with Superflat colorful computer graphics.

Sunday September 22 at 2 p.m. / 14h00

[ Traduire ]

Revue de zines [02.19.203]

dBD #135 (juillet-août 2019)

dBD-135Enfin un numéro avec d’excellentes nouvelles! Ce numéro double — un peu plus volumineux (132 pages pour 10,00 € !) — nous offre à la une un interview avec le bédéiste gaspésien François Miville-Deschênes sur Zaroff qu’il dessine avec le scénariste Sylvain Runberg chez Lombard. On retrouve également des interviews avec François Schuiten (qui explique qu’il prends sa retraite de la BD parce qu’il en a marre des conditions difficiles que les éditeurs imposent aux créateurs), avec Gaétan Nocq sur Le Rapport W: Infiltré à Auschwitz aux Éditions Daniel Maghen, avec José Roosevelt sur CE T.13: Acrostiche aux Éditions du Canard, avec les québécois Émile Gauthier et Sébastien Lévesque sur Distorsion: 13 histoires étranges de l’ère numérique aux Éditions de l’Homme (des récits fantastiques tirés de leur podcast et illustrés par RUN), et avec KIM sur Un rêve d’ailleurs aux Éditions du Long Bec.

Dans les actualités, on retrouve notamment un article sur le 30e anniversaire du manga Akira par Katsuhiro Otomo, sur Les compagnons de la libération: Pierre Messmer  par Catherine Valenti & Philippe Tarral aux Éditions Grand Angle, et on mentionne la publication du manga Hi Score Girl par Rensuke Oshikiri chez Mana Books.

dBD nous propose également un dossier sur leur “7 coups de coeur de la rentrée” (avec extraits): Le roi des bourdons par David de Thuin chez Glénat, Les Deux Vies de Pénélope par Judith Vanistendael chez Le Lombard, La Boîte de petits pois par GiedRé & Holly R chez Delcourt, Le Boiseleur T.1 par Hubert & Hersent aux Éditions Soleil, Kebek T.1: Le puits du temps par Philippe Gauckler aux Éditions Daniel Maghen, Louisiana T.1 par Léa & Toussaint chez Dargaud, et Dans la forêt par Lomig d’après Hegland aux Éditions Sarbacane.

Dans le cahier critiques je remarque des commentaires sur Quenotte et le monde fantastique T.1 par Ryô Hirano chez Casterman (“Bien; On s’étonne de moins en moins de la surenchère surréaliste, on rit moins aussi. On est perdu, (…) dans ce qui semble (…) se limiter à une expérience narrative et graphique.”), Humanitas par Aki Yamamoto chez Glénat (“Super: trois belle réflexions sur l’humanité, servies par un graphisme incisif et efficace. À découvrir”), Mes voisins les esprits T.1 par Ushio Shirotori chez Doki-Doki (“Bien: bien fichue (…) dessin efficace, malgré un petit goût de déjà-vu”), Mermaid Prince par Kaori Ozaki chez Delcourt/Tonkam (“Bien; À découvrir”), BL Métamorphose T.1 par Kaori Tsurutani chez Ki-oon (“Super”), et Time Shadows T.1 par Tanaka Yasunori chez Kana (“Super: un premier tome très dense, qui ouvre beaucoup de piste, et qui rend cette série particulièrement prometteuse”).

kebek-t1-le-puit-du-tempsPour moi la meilleure nouvelle c’est l’annonce d’un nouveau Gauckler (voir ci-haut dans les coups de coeur de la rentrée). J’avais vu sur Facebook qu’il travaillait sur un nouvel album (j’espérais une suite à Koralovski mais cette révélation est encore mieux!). Il en parlait depuis longtemps mais là, c’est fait, il nous offre finalement son adaptation libre de La nuit des Temps, le chef-d’oeuvre de René Barjavel (il s’inspire également un peu du roman La sphère d’or de Erle Cox qui avait aussi probablement influencé Barjavel). Cette série d’au moins deux albums, dessinée en couleurs directes sur papier, prend cette fois pour décor (au lieu de l’Antarctique) le nord du Québec (et l’avocat qui apparait dans les premières pages est inspiré par un ami commun!). C’est très prometteur: un de mes romans préférés adapté par un artiste que j’admire beaucoup! J’ai bien hâte de lire ça!

Kebek T.1: Le puits du temps par Philippe Gauckler aux Éditions Daniel Maghen, 88 pages, 19€, ISBN 978-2-35674-074-8, disponible (en Europe) dès le 22 août. dBD nous présente un extrait de cinq pages!

Donc, un numéro plein de découvertes et de bonnes nouvelles. Une excellente lecture! stars-4-0

[ Translate ]

Capsules