Memorable music

MacrossSOngCollectionAfter watching on NHK World a documentary on the songs of Studio Ghibli’s animated movies (like Nausicaä or Laputa), I started listening to an old playlist of anime background music (BGM) and songs collections from my late-20s and 30s. I had forgotten how much those tunes could get stuck in your head (particularly “Konya Wa Hurricane” from Bubblegum Crisis, “Ai-Oboe te i masuka” from Macross, the crashing song from Megazone 23 Part 2, or any songs from Kimagure Orange Road). I realize that this is something missing from recent anime that I’ve seen: memorable music. I really miss that. And it makes me sad — and very nostalgic!

My playlist also includes a few hits from great J-pop artists like Aikawa Nanase, Glay, Globe, Namie Amuro, TRF, Yoko Kanno and even a few Enka songs by Misora Hibari!

Do you have anime or J-pop favourite songs ?

[ Traduire ]

[ Update – 2019/02/23 ] For the curious, here’s the full playlist (recently augmented)—and I have added plenty of links so you can sample them :

Continue reading

Animeland #224

224-coverLa nostalgie n’aura jamais autant été d’actualité ! Cowboy Bebop, une des plus grandes séries animées, fête ses 20 ans cette année ! Retrouvez dans le magazine un dossier spécial consacré à ses créateurs, interviewés pour l’occasion.

Retrouvez aussi notre dossier éco, cette fois consacré aux fan-arts (et à leur business !), un dossier anime dédié à Monogatari, la rubrique pop-corn et ses reviews de films (Flavor of Youth, My Hero Academia: Two Heroes, Bungo Stray Dogs: Dead Apple…), les chroniques anime et manga, la suite de notre dossier manga consacré à L’Attaque des Titans, la review du jeu vidéo Octopath, notre rubrique Portrait de voix…

J’avais planifié de commenter AnimeLand régulièrement mais je me suis retrouvé assez occupé (et la bibliothèque où je le lis ne le reçoit pas toujours de façon très assidue — si j’avais un service de presse comme dans le bon vieux temps cela serait tellement plus simple!). Alors quand un nouveau numéro paraissait, je retournais simplement celui qui trainait sur le coin de mon bureau sans l’avoir commenté. J’ai donc passé quatre numéros sans les commenter. Toutefois, quand j’ai vu ce numéro “Double” (148 pages au lieu de 116, et dans un format légèrement plus grand) je me suis dis qu’il fallait absolument que j’en parle. Alors voilà…

D’abord, il faut rappeler que AnimeLand est sans conteste le meilleur magazine d’information (en dehors du Japon, bien sûr) sur l’anime et le manga (qui sont couvert en part égale, avec un peu d’espace consacré au cinéma, aux jeux vidéos et à la paraphernalia, i.e. figurines, modèles réduits, etc.). Que ce soit tant pour ses informations (voir leur fil de nouvelle sur le site internet: anime et manga), leur dossiers, interviews ou critiques, ce magazine demeure une lecture incontournable pour tout les fans qui se respecte.

Dans ce numéro (pour les détails voir le sommaire du numéro sur le site du magazine) j’ai été tout particulièrement intéressé à la sélection de séries télé de la rédaction (je note Holmes of Kyoto, une série de 12 épisodes sur Crunchyroll où le personnage et son assistante font des enquêtes) ainsi que sa sélection de mangas récents (je note La fille du temple aux chats [Makoto Ojiro, Soleil], Les montagnes hallucinées [Gô Tanabe adaptant H.P. Lovecraft!, Ki-oon], Le vieil homme et son chat [Nekkomaki, Casterman] et la réédition de La vie de Bouddha [Osamu Tezuka, Delcourt/Tonkam]), un article de huit pages sur la saga Monogatari, une série d’articles et d’interview qui célèbrent les 20 ans de Cowboy Bepop, un article sur Visions d’Escaflowne, un très intéressant article sur la dernière étape de production d’une animation: le compositing, un petit article sur Noise — le plus récent manga de Tetsuya Tsutsui chez Ki-oon, un article sur le mangaka Kenji Tsuruta (Spirit of Wonder, Emanon, L’Île errante), et un article sur Le signe des rêves de Naoki Urasawa.

Il y a tant de choses à découvrir dans un seul numéro d’AnimeLand! C’est beaucoup de petits sujets (une ou deux pages) ce qui me donne l’impression que les articles sont toujours trop courts… J’aimerais bien de temps en temps voir de véritable articles de fond avec analyse, présentation des personnages, synopsis des épisodes, interview avec le directeur, etc.

Dans un magazine comme AnimeLand, quand on a soif de découverte, même les publicités peuvent être une source d’information. J’ai ainsi appris qu’AnimeLand, en partenariat avec les éditions Ynnis, sortait le livre 100 Films d’animation japonais, un répertoire des films les plus marquants et qui constituera sans aucun doute une des rares références en français sur ce genre (208 pages, 29,90 €, paru en Octobre). Avec le même partenariat, le magazine a aussi annoncé la parution de Quiz Animeland, un jeu questionnaire qui permettra au amateurs de tester leurs connaissances manga et anime en 500 questions, divisées en cinq rubriques: manga, film, anime, classique et expert (14,95 €, novembre 2018). 

Je crois qu’AnimeLand a bien compris qu’une publication périodique ne peut être que marginalement profitable et que pour survivre il faut multiplier le plus possible les publications parallèles (c’est ce que j’avais l’intention de faire avec PA…). Depuis longtemps déjà, l’équipe du magazine produit de nombreux numéros spéciaux (AnimeLand X-Tra) et Hors-Série (dont le plus récent, dédié au mangas, passe en revue l’année 2018 en mangas) — que ma bibliothèque ne reçoit malheureusement pas! Depuis quelques années, ils ont aussi produits de nombreux livres (consacrés aux studios Disney ou Ghibli, au 30ème anniversaire du Club Dorothée ou au centenaire de l’animation Japonaise (que j’ai déjà commenté), ou encore à la culture japonaise (son quotidien, ses “stars”). Ces ouvrages ne sont toutefois pas toujours facile à trouver outre atlantique (encore une fois, des services de presse seraient appréciés!)…

Finalement, on ne s’ennui jamais avec AnimeLand. Et je suis impatient de voir le prochain numéro dédié à Gunnm (Battle Angel Alita) et Mirai, Ma Petite Soeur.

AnimeLand #224 — Octobre/Novembre 2018 [Collectif dirigé par Émilie Jollois et Christopher Macdonald]. Paris, AM Media Network, septembre 2018. 148 p. 12.00 € / C$18.40. ISSN 1148-0807. Lectorat adolescent (12+). stars-3-5

Pour plus d’information vous pouvez aussi consulter les sites suivants:

[ Amazon — Biblio — Goodreads — Wikipedia — WorldCat ]

Voir aussi mes commentaires sur des numéros précédents:

/  #217-218-219  /  #216  /  #214-215  /  #209  /  etc.  /

[ Translate ]

20 Years of Protoculture

20YoP-heading

This article was first published in Protoculture Addicts #94 (Nov.-Dec. 2007): 21-27. It was celebrating the 20th anniversary of the magazine. For this version, I have added a few details and corrections, and I have omitted some illustrations (but added some new ones), as well as removed the sidebars (Uh?! for episodes 1-6, Top Uh?!, Where are they now) and the articles’ index that were part of the original article.

It might be hard to believe, but this magazine has been in publication for twenty years. I, myself, am amazed by this fact. Twenty years already? It didn’t feel that long. But, yeah, I’ve spent nearly half my life working on Protoculture Addicts, and I don’t regret a single moment of it. Like any anniversary, it makes me nostalgic (well, the fact that I am listening to soundtracks from Macross, Mospeada and Robotech while writing this certainly add to this feeling). It makes me think of the good ol’ years, of friends that I have not seen in a long time. But there’s no time for melancholy— anniversaries need to be celebrated! In the past, when I wanted to do a special issue, I usually added more colour. 

Unfortunately, I cannot do that now since we are already full-colour and we are still not big enough to add goodies like a free DVD. However, I quickly realized that the best way to celebrate the magazine was to tell you its story. I am sure that, once you know a little more about where it’s coming from, you’ll better appreciate the magazine. After all, it started like an episode of Comic Party or Doujin Work—a crazy idea in the mind of a bunch of idle college kids. So please, gather around, be quiet (gee, I feel like Uncle Carl when he was telling one of his anecdotes), and listen to this very special anime story… 

[ Traduire ]

Continue reading

Fantasia 2018

fantasia2018

The 22nd edition of the Fantasia International Film Festival will be held in Montreal from July 12th to August 2nd 2018. It specializes in animated and live-action genre cinema (fantasy, horror, action, science-fiction, etc.), but mostly horror and asian action movies. It will open with Daniel Roby’s “Dans la brume” (a Canada-France co-production). As usual, the festival will be offering “over 125 features and 220 shorts, featuring the premieres of more than 100 cutting-edge visions from across the world.”

The asian movies line-up (our main interest here) includes eight movies from China (six from Hong Kong), twenty-four from South-Korea, one from Vietnam and, of course, twenty-eight from Japan (including six anime). Here’s the list of Japanese movies:

Anime

Live-Action

It is interesting to note that a large majority of those movies are manga or novel adaptations. I am particularly interested in seeing The Travelling Cat Chronicles and Tremble All You Want — unfortunately I don’t have time to attend the festival… Check the festival website for more details (description, cast & crew info, schedule, location, etc).

Update: You can read a comment (in French) by Claude R. Blouin on some of those movies, “Sept fantaisies japonaises au festival Fantasia 2018” (Shomingeki)

[ Traduire ]

Découvertes de janvier

Que ce soit en déballant des boites de nouveautés à la bibliothèque, en bouquinant dans une librairie ou en parcourant les nombreux dédales de l’internet je fais souvent la découverte de nouveautés littéraires qui m’avaient jusqu’alors échappées. Et généralement, je m’empresse de les partager avec vous.

Dans ce cas-ci, j’ai découvert le premier titre grâce à une entrée sur la page facebook de l’auteure. Les deux autres, je les ai découvert en feuilletant le dernier numéro du magazine Animeland. Le dernier je l’ai découvert sur le site de l’éditeur

Découvrez-les après le saut de page >>
Continue reading

Animeland

AnimeLand est le 1er magazine français sur l’animation japonaise et internationale, les mangas et tout l’univers otaku en France. C’est probablement le meilleurs magazine du genre à l’extérieur du Japon. Dans chaque numéro on nous offre des dossiers sur les anime, les mangas et les jeux vidéos qui se sont récemment démarqués. On y retrouve aussi des portraits et des interviews avec des artisans du milieu (seiyu, animateurs, etc.), ainsi que des actualités et commentaires sur les parutions récentes. Pour le contenu détaillé de chaque numéro, vous pouvez consulter le site du magazine: animeland.fr.

Continue reading

Interviews

I recently stumbled on a couple of interviews I did in 2003-2004 when I was editor-in-chief for a magazine dedicated to Japanese popular culture (mostly anime and manga). It is strange to reminisce about this period of my life but I thought it would be amusing to share them with you here.

The first interview was done online with a couple of high-school students for a school assignment. It was done in French but I also translated it in English :

The second one was done with Fred Patten for an article in Comics Buyer’s Guide :

 

[ Traduire ]