Acquisition au SLAM

IMG_6392

SLAM 2019

Comme je l’ai récemment mentionné, la 36ème édition du Salon du livre ancien de Montréal (SLAM) se tenait ce week-end au Pavillon McConnell de l’Université Concordia. L’événement est organisé par la Confrérie de la Libraries Anciennes du Québec. Je n’ai malheureusement pas pu résister à aller y faire un tour et j’ai acquis deux nouveaux titres pour s’ajouter à celui que j’avais acheté en mars et ainsi accroître ma collection de livres anciens.

Le choix a été difficile car les titres vraiment intéressants étaient trop onéreux pour moi — je recherchais surtout des auteurs classiques ou des sujets d’histoire, de belles reliures mais seulement des éditions datant du XVIe ou XVIIe siècle et avec un budget de moins de deux-cent dollars. J’ai donc dû me résoudre à acquérir des titres traitant de sujets moins intéressants mais tout de même anciens (XVIIe). 

IMG_6391Ce salon était toutefois un vrai régal pour les yeux. Parmi les titres qui ont attisé ma convoitise je peux nommer (sans ordre précis): Johannis secondi opera [l’oeuvre du poète néerlandais Jean Second, aka Jan Everaerts] (in-12?, 1651, $350), Histoire des guerres de Flandre par Guido Bentivoglio (4 vols, in-16?, 1769, $150), Stratagematum satanae, libri octo par Iacopo Aconcio (1652, $650), Mythologie, c’est a dire, Explication des fables par Natale Conti (8vo, énorme bouquin de plus de mille pages!, 1612, $5000 !!!), l’oeuvre de Flavius Joseph [Flavii Josephi viri inter Judaeos clarissimi Opera omnia] (2 vols. In-folio, 1611, $500), Disputationes de argumentis, quibus efficitur Christum prius fuisse, quam in utero Beatae Virginis secundum carnem conciperetur [questionnement théologique sur la Vierge Marie], par Josua Placeus (in-4, 1660, $125), l’oeuvre de Tite-Live en allemand [Romainsche historiën van Titus Livius] (in-folio, 1646, $650), Historia Inquisitionis: Cui subjungitur Liber sententiarum Inquisitionis Thololosanae ab anno Christi MCCCVII ad annum MCCCXXIII [histoire de l’Inquisition, suivi du livre des sentences de l’Inquisition de Toulouse, entre 1307 et 1322], par Philipp van Limborch (in-folio, 1692, $2000 !!), Rerum Romanarum [abrégé de l’histoire romaine], par Lucius Annaeus Florus (1683, $325), et Controversiae viginti quinque super regulam fratrum minorum [un commentaire des controverses sur les vingt-cinq règles de l’ordre des Franciscains], par Francisco Luengo de San Bernardino (1642, $300). Que de trésors! Mais tous trop cher pour mon maigre budget. Je me suis rabattu sur deux petits ouvrages moins intéressants mais pas trop dispendieux…

IMG_6393Histoire de Ferdinand-Alvarez de Tolède (…) Tome Premier, [par Antonio Osorio] À Paris, chez Jean Guignard, 1698. Biographie du troisième duc d’Albe, vice-roi de Naples et gouverneur des Pays.Bas. Ce n’est pas la reliure typique pour un livre du XVIIe (normalement en peau de porc) mais ressemble plus aux reliures cartonnées du XVIIIe. Soit que la reliure a été refaite ou alors, comme ce livre date de la toute fin du XVIIe, l’éditeur avait déjà adopté ce style de reliure… Beau in-12 mais ce n’est que le premier tome. Toutefois, celui-ci je l’ai acquis spécifiquement pour en faire cadeau à mon “neveu”, amateur de curiosités et d’histoire…

IMG_6394Instructio Sacerdotum, ac Poenitentium (…) [Instruction des prêtres sur le repentir], par Francisco de Toledo; Sacramento Ordinis, par Martino Fornario; Tractatus de origine et clausura sanctimonialium, par Andrea Victorello;  Institutio confessariorum, par Martino Fornario. Venetia, Caroli Conzatti, 1667. In-quarto, quatre ouvrages en un. Sujet peu intéressant, en condition plutôt moyenne (gondolé, tâché, trace de mouillures) mais c’est mon premier in-4 (et premier éditeur italien), obtenu à très bon prix.

Ma collection (XVIe et XVIIe s.):

IMG_6407

De g. à d.: Summa Toleti (1667), Svmma Omnivm Conciliorvm et Pontificvm (1633), Lucien (1664), Valere Maxime (1659), Qvinti Horatii Flacci Poemata (1643), Aesopi Fabulae (1593), [Iustiniani] Digestorum sev pandectarum (1581)

[ Translate ]

Festival Végane 2019

VeganFest2019

Cette année, je suis encore aller faire un tour au Festival Végane de Montréal (je l’avais aussi visité en 2016 et 2018). Non pas que je sois moi-même végane (partisan du véganisme ou végétalisme intégral, à ne pas confondre avec les habitants de la planète Vega — les méchants de Goldorak ou du système stellaire) mais par simple curiosité, pour explorer les nouvelles tendances de l’alimentation santé. 

Le Festival Végane de Montréal se tenait donc au Palais des Congrès les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019. La foule était au rendez-vous et il y avait de nombreux exposants — malheureusement d’année en année il semble que ce soit toujours les même. La salle de conférence était un peu plus accessible que l’année précédente mais on y retrouvait surtout des démonstrations culinaires (alors que les premières années il y avait surtout des organisations socio-politiques qui parlaient des enjeux véganes: protection des animaux, agriculture urbaine, lutte contre l’industrie pharmaco-agro-alimentaire, etc. — cette année ces organisations étaient relégué à la dernière allée, au fond du salon). C’était donc un peu décevant mais tout de même toujours assez informatif…

Continuez la lecture (plus de détails et photos) après le saut de page >>

[ Translate ]

Continue reading

Where I belong

Shabondama-posterAfter committing robbery, Shoto’s flight from the cops takes him to the mountains of Miyazaki in southern Japan where he helps an injured elderly woman. This serendipitous encounter will softly coax him into changing and set him on the path to redemption. The Japanese countryside comes to life through beautiful cinematography in this simple and unhurried reflection on what it means to have a place where to belong.

[ From Cinémathèque québécoise ]

A petty criminal (who was shaped by his environment or bad parenting) do something bad, escape to the countryside, feels guilty, meet with nice people, sees the error of his way and seeks redemption… I must say that Where I belong doesn’t feel very original as we’ve seen this type of movie often in Japanese cinema. However, it is still a nice feel-good movie. It offers a touching story, which is beautifully shot and with good acting. It’s an entertaining flick that offers a good time. Nothing more. The best part is probably that it is showcasing the nice landscapes of Miyazaki and giving us a glimpse at the Shiiba Heike Festival.

Where I belong (しゃぼん玉 / Shabondama / lit. “Soap bubble”): Japan, 2016, 108 mins; Dir./Scr.: Shinji Azuma (based on a novel by Asa Nonami); Phot.: Wataru Miyamoto; Ed.: Shinya Tadano; Music: Yuki Hara; Cast: Kazuyuki Aijima, Mina Fujii, Kento Hayashi. ©2016「しゃぼん玉」製作委員会. stars-3-0

For more information you can visit the following websites:

[ AsianWikiGoogleIMDbJFDBOfficialYoutube ]

[ Traduire ]

Capsules

Continue reading

Antiquarian Book Fair

MtlAntiquarianBkFairLast March I went to the Westmount Book Fair (organized by Mr. Wilfrid M. de Freitas) where I acquired a new title for my collection of old books. I would like to remind everyone that a similar (but bigger) book fair is scheduled to happen in a couple of weeks. 

The 36th edition of the Antiquarian Book Fair (organized by the Confrérie de la Libraries Ancienne du Québec) will be held at the Concordia University (Pavillon McConnell, 1400 boul. Maisonneuve O.) Saturday September 28th (from 12:00 to 18:00) and Sunday September 29th (from 11:00 to 17:00). It will feature a wide selection of collectable books, rare, illustrated, first editions and fine bindings of all genres but with a particular focus on fantasy books. The admission fee will be 6$ for the 2 days. 

I am planning to go have a look in hope to find some interesting books (I will particularly be looking for classical author editions of the 16th or 17th century) — although I also despair that temptation will make me spend too much!

[ Traduire ]

Un dimanche à la ferme [2019]

PortesOuvertesFermesQuébec-logoLe dimanche 8 septembre (de 10 h à 16 h), plus de cent fermes partout au Québec (ainsi qu’une foire agricole au Parc olympique de Montréal) ont ouvert leurs portes au public. Organisé par l’Union des Producteurs Agricoles (UPA), Les Portes Ouvertes sur les fermes du Québec ont pour thème cette année l’agroenvironnement (“L’environnement c’est dans notre culture”).

PortesOuvertesFermesQuébec-Carte2019

J’ai déjà visité (et commenté) l’événement au Parc Olympique en 2017 et en 2018. C’est un événement intéressant, surtout pour l’éducation des enfants et leur apprendre que la nourriture ne vient pas seulement du supermarché. C’est aussi une occasion pour les producteurs locaux de faire connaître leur produits. Cependant, il me semble que d’année en année l’événement est de plus en plus décevant. En plus de voir toujours les même affaires, j’ai l’impression que cette année il y avait moins d’exposants et d’animaux (il n’y avait même pas de cochons, cette année à la place les gens pouvaient prendre une photos avec un arrière-plan de ferme porcine!). J’ai donc pris moins de photos (voir les albums après le saut de page)…

[ Translate ]

agroenvironnement

Continue reading

CODEX_TRAVERSÉE DU SILENCE

La salle de diffusion de Parc-Extension (421, rue Saint-Roch) est une fois de plus l’hôte d’une exposition en arts visuels du 5 septembre au 13 octobre. Sous le commissariat de Mariza Rosales Argonza, cette exposition, intitulée Codex_Traversée du Silence est présentée dans le cadre de la 11e édition du Festival LatinArte.  C’est une “prise de parole qui transcende les frontières culturelles et temporelles pour rendre visibles la pluralité et la permanence des voix ancestrales en tant qu’acte conscient afin de percer l’invisibilité“.

C’est une belle “exposition” mais c’est plutôt pauvre puisqu’on n’y retrouve que sept grandes oeuvres par Dinorah Catzalco et deux installations audio-visuelles (par Rodrigo Velasco et Teo Zamudio). Cela vaut quand même la peine d’y jeter un coup d’oeil si vous passez par la bibliothèque de Parc-Extension, qui est juste à côté…

Photos du vernissage, le 5 septembre 2019, on l’on retrouve (dans le désordre) les artistes [Teo Zamudio, Rodrigo Iván Ramírez Velasco et Dinorah Catzalco], la mairesse d’arrondissement [Giuliana Fumagalli], la Conseillère du quartier Parc-Ex [Mary Deros], et les représentants de la salle de diffusion [Martin Hurtubise], du Conseil des Arts de Montréal, et de LatinArte [Mariza Rosales Argonza]. 

[ Translate ]

Continue reading

Japanese film festival 

The 36th edition of the Japanese Film Festival will be held from Friday September 20th to Sunday September 22nd at the Cinémathèque québécoise (335 De Maisonneuve Blvd East, Montreal, QC). This annual event is presented by the Japan Foundation in collaboration with the Consulate General of Japan in Montreal. It offers four free Japanese movie screenings (in Japanese with English subtitles; Limited seating is available on a first-come, first-served basis; no reservations required).

Where I belong (しゃぼん玉 / Shabondama): Japan, 2016, 108 mins; Dir./Scr.: Shinji Azuma (based on a novel by Asa Nonami); Phot.: Wataru Miyamoto; Ed.: Shinya Tadano; Cast: Kazuyuki Aijima, Mina Fujii, Kento Hayashi.

[ AsianWikiIMDbJFDBOfficialYoutube ]

After committing robbery, Shoto’s flight from the cops takes him to the mountains of Miyazaki in southern Japan where he helps an injured elderly woman. This serendipitous encounter will softly coax him into changing and set him on the path to redemption. The Japanese countryside comes to life through beautiful cinematography in this simple and unhurried reflection on what it means to have a place where to belong.

Friday September 20 at 6:30 p.m. / 18h30

The Night I Swam (泳ぎすぎた夜 / Oyogisugita yoru): Japan/France, 2017, 79 mins; Dir.: Kohei Igarashi / Damien Manivel; Phot.: Wataru Takahashi; Ed.: William Laboury; Music: Jérôme Petit; Cast: Takara Kogawa, Keiki Kogawa, Takashi Kogawa.

[ IMDbJFDBOfficial ]

In the early hours of the morning in snowy northern Japan, a boy is woken up by the noise of his father leaving for work. Later, the boy deviates from the path to school and heads towards the fish market where his father works. This Japan-France coproduction has no dialogue, no narration, but instead captivates its audience with the power of images and everyday sounds, revealing in poetic silence the charming simplicity of a child’s world.

Saturday September 21 at 2:15 p.m. / 14h15

Drowning Love (溺れるナイフ / Oboreru naifu): Japan, 2016, 111 mins; Dir.: Yûki Yamato; Scr.: Yûki Yamato, Kishu Izuchi (based on the manga by George Asakura); Phot.: Takahide Shibanushi; Ed.: Kenichi Hirai; Cast: Nana Komatsu, Masaki Suda, Daiki Shigeoka, Mone Kamishiraishi, Nazuki Amano, Mickey Curtis, Masami Horiuchi.

[ AsianWikiIMDbJFDBOfficialWikipedia ]

Two of Japan’s rising stars take on the roles of a teenage fashion model from Tokyo and a successor to a family of Shinto priests, portraying together dreams of freedom and fragile teenage love, intense and tragic.

Saturday September 21 at 4 p.m. / 16h00

Summer Wars (サマーウォーズ / Samâ uôzu): Japan, 2009, 114 mins; Dir.: Mamoru Hosoda.

[ ANNIMDbOfficialWikipedia ]

When a timid high school math whiz unwittingly unlocks a rogue AI program able to destroy the real world, calling on the bonds of family and human compassion might be the only way to counter this menacing mayhem. A timely 10th anniversary screening of this Mamoru Hosoda and Madhouse masterpiece which seamlessly blends the beauty of traditional Japan with Superflat colorful computer graphics.

Sunday September 22 at 2 p.m. / 14h00

[ Traduire ]