Images du mer-fleuri [002.021.055]

Chenopodium quinoa

[ Nikon D3300, Jardin botanique, 2018/06/26 ]

DSC_0950Le quinoa (qui porte le même nom en anglais) est une espèce de plante herbacée à fleurs de l’ordre des Caryophyllales, de la famille des Chenopodiaceae (ou Amaranthaceae en classification APG III) et du genre Chenopodium. Il en existe plus de trois milles variétés. Si elle est surtout connu pour ses graines, elle n’est toutefois pas une gramminée et est en fait plus proche de plantes comme l’amarante, la betterave ou l’épinard que des céréales comme le blé, le riz ou l’orge. Elle est donc considéré comme une pseudo-céréale (tout comme le Sarrasin ou la Chia). Elle est cultivé depuis des millénaires en Amérique du Sud et son nom dérive de kinwa en langue quechua. Elle a longtemps été ignoré des Européens car elle a un goût plus amère (due à la saponine de l’enveloppe) et sa farine (qui ne contient pas de gluten) n’est pas panifiable. La graine de quinoa est très nutritive car elle est non seulement riches en protéines mais aussi en minéraux, vitamines et antioxydants. Dès les années ’70 sa culture s’est étendu à l’Amérique du Nord et à l’Europe, pour devenir la coqueluche des passionnés de nourriture saine. Ici il s’agit du cultivar “Oro di Valle”. (Source: Wikipedia)

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.021.048]

Kniphofia triangularis

DSC_0963

[ Nikon D3300, Jardin botanique, 2018/06/26 ]

DSC_0964La tritoma (aussi appelé tisons du diable ou red hot poker” en anglais) est un genre de plante à fleurs de la classe des Liliopsida, de l’ordre des Liliales, et de la famille des Liliaceae selon la classification classique de Cronquist. Toutefois, selon la nouvelle classification phylogénétique (APG III – 2009), ce genre appartient à l’ordre des Asparagales et à la famille des Xanthorrhoeaceae. Originaire d’Afrique, il comprend plus de soixante-dix espèces. Son nom latin de Kniphofia rend hommage à Johann Hieronymus Kniphof, un botaniste allemand du XVIIIe siècle. Il est caractérisé par un épis conique de fleurs de couleurs rouge, orangé ou jaune, souvent bicolores, qui se dresse au-dessus du feuillage. Ses fleurs produisent un nectar abondant qui attire tant les insectes nectarivore (abeilles et papillons) que certains oiseaux (colibris et orioles). Dans ce cas-ci il s’agit de l’espèce Kniphofia triangularis triangularis (mais la fiche signalétique ne précise cependant pas le cultivar). (Source: Wikipedia)

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.021.041]

Eryngium giganteum

DSC_0958

[ Nikon D3300, Jardin botanique, 2018/06/26 ]

DSC_0959Le Panicaut géant (appelé “Miss Willmott’s ghost” en anglais) est une espèce de plante à fleurs vivaces de la classe des Magnoliopsida, de l’ordre des Apiales, de la famille des Apiaceae, et du genre Eryngium — dont on retrouve environ deux-cent-trente espèces. C’est un chardon vivace, quoique de courte durée, qui est originaire du Caucase en Asie occidentale. “Il produit des têtes ramifiées de capitules coniques vert pâle entourés de bractées épineuses en été. Les fleurs deviennent bleues à maturité. Elle meurt généralement après la floraison et est donc normalement cultivé comme une plante bisannuelle.” Son utilité est surtout ornementale mais elle est aussi comestible (tant les racines que les jeunes pousses). Elle fait partie de la flore obsidionale française (typique des lieux ayant subit des séquelles environnemen­tales). Elle est souvent associée au champignon Pleurote du panicaut et est appréciée par de nombreux insectes. Le cultivar le plus connu (illustré ici) est le “Silver Ghost”. Son nom scientifique provient du grec eryggos (“barbe de chèvre”, qui fait allusion à la pilosité de sa racine) et le nom vernaculaire français dérive du latin pane cardus (“pain chardon”, qui fait référence au fait que les racines cuites sont comestibles et que les feuilles matures sont piquantes). Le nom commun anglais fait référence à la jardinière britannique Ellen Willmott, qui gardait toujours des graines sur elle afin de les planter dans les jardins de ses collègues. (Source: Wikipedia)

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.021.034]

Centaurea

 

[ Nikon D3300, Jardin botanique, 2018/06/26 ]

DSC_0961Les Centaurées (aussi appelé en anglais knapweeds, basketflowers ou Cornflower) sont un genre de plantes herbacées à fleurs (Magnoliophyta ou Angiospermae), de l’ordre des Asterales, de la famille des Asteraceae (aussi appelé les “composées” car leur inflorescence est formé d’un capitule composé de nombreuses fleurs minuscules) et de la sous-famille des Carduoideae. Ce genre comprend plus de cinq cents espèces, la plupart similaires aux chardons et cirses mais avec des feuilles non épineuses. Le nom est inspiré de la mythologie grecque et fait référence à une anecdote où le centaure Chiron se serait soigné avec cette plante médicinale alors qu’Heracles l’aurait blessé d’une de ses flèches. Les centaurées sont très nectarifère et attirent donc beaucoup les insectes, comme les papillons, et les larves de nombreuses espèces de lépidoptères s’en nourrissent. En plus de son usage mellifère et pollenisateur, les agriculteurs s’en servent parfois pour former des bandes à coléoptères afin d’attirer des insectes nuisibles loin des cultures. C’est une plante adventice robuste. Certaines espèces sont toxiques (notamment pour les chevaux) d’autres ont des propriétés médicinales (antioxydant) ou culinaire (bouilli ou pour donner de la saveur à des liqueurs), mais elles sont principalement utilisées comme plantes ornementales. Elles sont caractérisées par leurs fleurs violettes rosées à franges enroulées, auxquels les pétales déchiquetées donnent une apparence de chardon. Dans ce cas-ci, le nom précis de l’espèce n’est pas mentionné mais, selon diverses sources, le cultivar ‘Caramia’ appartiendrait soit à la Centaurea polyphylla, à la Centaurea polycephala ou encore à la Centaurea montana (Centaurée des montagnes ou Mountain Coneflower en anglais). Sources: Wikipedia [FR / EN], divers sites horticoles (dont Jardins Michel Corbeil).

[ Translate ]