Fantasia 2018

fantasia2018

The 22nd edition of the Fantasia International Film Festival will be held in Montreal from July 12th to August 2nd 2018. It specializes in animated and live-action genre cinema (fantasy, horror, action, science-fiction, etc.), but mostly horror and asian action movies. It will open with Daniel Roby’s “Dans la brume” (a Canada-France co-production). As usual, the festival will be offering “over 125 features and 220 shorts, featuring the premieres of more than 100 cutting-edge visions from across the world.”

The asian movies line-up (our main interest here) includes eight movies from China (six from Hong Kong), twenty-four from South-Korea, one from Vietnam and, of course, twenty-eight from Japan (including six anime). Here’s the list of Japanese movies:

Anime

Live-Action

It is interesting to note that a large majority of those movies are manga or novel adaptations. I am particularly interested in seeing The Travelling Cat Chronicles and Tremble All You Want — unfortunately I don’t have time to attend the festival… Check the festival website for more details (description, cast & crew info, schedule, location, etc).

[ Traduire ]

Découverte: Isabella Bird, Femme exploratrice

IsabellaBird-extrait-cov“À la fin du XIXe siècle, le Japon s’ouvre au monde et s’occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cette fois encore, elle étonne son entourage par son objectif incongru : Ezo, le territoire des Aïnous, une terre encore quasi inexplorée aux confins de l’archipel… Le voyage s’annonce long et difficile, mais rien n’arrête la pétillante jeune femme !

Accompagnée de son guide-interprète, le stoïque M. Ito, la jeune femme parcourt un pays en plein bouleversement. Dans ses lettres quotidiennes à sa sœur, elle narre avec sincérité et force détails la suite de chocs culturels qu’elle expérimente. Elle veut tout voir, tout essayer, quitte à endurer chaleur, fatigue, maladie ainsi que les sarcasmes de ses pairs !

Lancez-vous à la découverte d’un Japon traditionnel désormais disparu à travers les yeux de l’intrépide Isabella Bird ! Basé sur les écrits réels de l’aventurière, Isabella Bird, femme exploratrice est un récit passionnant sur la rencontre de deux mondes, dessiné avec un rare souci du détail par Taiga Sassa, nouveau talent prometteur !”

[Texte du site de l’éditeur]

Un des volumes de Reine d’Égypte que j’ai lu récemment comportait en cadeau un extrait de 42 pages (aussi disponible sur le site de l’éditeur). Cela m’a mis l’eau à la bouche alors je compte bien me procurer les premiers volumes afin de commenter cette série plus avant. En attendant, voici mes premières impressions.

IsabellaBird-LogoIsabella Bird, femme exploratrice (ふしぎの国のバード / Fushigi no Kuni no bādo [Bird] / littéralement: “Bird au pays des merveilles”) est sérialiszée depuis 2013 dans le magazine Harta de Enterbrain. La série est en cours avec 4 volumes parus au Japon, trois étant traduit en français jusqu’à maintenant (vol. 1: octobre 2017, vol. 2: décembre 2017, vol. 3: avril 2018). C’est le premier manga de l’auteur, Taiga SASSA. L’histoire est basée sur la correspondance de la célèbre exploratrice Isabella Bird avec sa soeur Henrietta (publié en Angleterre sous le titre Unbeaten Tracks in Japan, 1880).

C’est donc un manga historique et un travelogue sur le japon du 19e s. (ère Meiji) qui débute en 1878 alors que l’exploratrice arrive au Japon, un pays dont elle ne connait rien et dont elle espère visiter un des coins les plus reculer: l’île d’Ezo (Hokkaido) pour y rencontrer des Hainou. Elle sera accompagnée d’un jeune guide-interprète du nom de Tsurukichi Ito. Nous découvrons avec elle la culture japonaise.

Cela me semble très prometteur. Le style graphique rappelle beaucoup celui de Emma, un manga historique et une chronique sociale sur l’Angleterre victorienne par Kaoru Mori. J’ai bien hâte de lire les aventures d’Isabelle Bird.

Isabella Bird, femme exploratrice T01 par Taiga SASSA. Paris: Ki-oon (Coll. Kizuna), octobre 2017. 240 pg, , 13 x 18 cm, 7,90 € / $14.95 Can., ISBN 979-10-327-0166-9. Pour lectorat jeune (7+).

Vous trouverez plus d’information sur les sites suivants:

[ AmazonBiblioGoodreadsGoogleWikipediaWorldCat — Youtube ]

© 2015 Taiga Sassa KADOKAWA CORPORATION

[ Translate ]

Découvertes de janvier

Que ce soit en déballant des boites de nouveautés à la bibliothèque, en bouquinant dans une librairie ou en parcourant les nombreux dédales de l’internet je fais souvent la découverte de nouveautés littéraires qui m’avaient jusqu’alors échappées. Et généralement, je m’empresse de les partager avec vous.

Dans ce cas-ci, j’ai découvert le premier titre grâce à une entrée sur la page facebook de l’auteure. Les deux autres, je les ai découvert en feuilletant le dernier numéro du magazine Animeland. Le dernier je l’ai découvert sur le site de l’éditeur

Découvrez-les après le saut de page >>
Continue reading

Interviews

I recently stumbled on a couple of interviews I did in 2003-2004 when I was editor-in-chief for a magazine dedicated to Japanese popular culture (mostly anime and manga). It is strange to reminisce about this period of my life but I thought it would be amusing to share them with you here.

The first interview was done online with a couple of high-school students for a school assignment. It was done in French but I also translated it in English :

The second one was done with Fred Patten for an article in Comics Buyer’s Guide :

 

[ Traduire ]

Les rêveries d’un gourmet solitaire

Reveries-gourmet-solitaire-cov“La suite de l’un des chefs d’œuvres de Taniguchi.

Toujours en quête d’expériences culinaires aussi simples qu’essentielles, le gourmet solitaire laisse ses pas – et son appétit, le mener aux restaurants qui pourraient nourrir son corps et, plus que jamais, son esprit. Il peut chercher des valeurs sûres, mais ne s’interdit pas de se surprendre. La cuisine japonaise est son terrain de jeux de prédilection, mais il sait se faire gourmet sans frontières, notamment lorsqu’il est de passage en France.”

[ Texte de la couverture arrière et du site de l’éditeur ]

Continue reading

Discovery: Mujin

Mujin_1I read mostly manga and I am particularly interested in historical manga. Every now and then I discover a new one. Earlier this week, Imagine-nation — a TV show airing on NHK World and dedicated to Japanese pop culture — talked about the manga series Mujin by Tetuzoh Okadaya. The show first aired on Monday December 11 and will be available for streaming until December 19.

Tetuzoh Okadaya is a former doujin writer who publish regularly in Hakusensha‘s Hanamaru. She seems to specialize in boys love manga but has also dabbled in period drama. Her first manga, Tango no Otoko, has been translated in English (available as The Man of Tango from SuBLime, a yaoi / boys love publisher formed by the partnership between Viz and Animate). You can find more details about her on Baka Updates, Goodreads, Wikipedia and her official web page.

Mujin_v4p6Mujin (無尽 / むじん / lit. “ending” or “expiring”) is a historical manga set in the Bakumatsu period (late Edo period). It tells the story of real-life swordsman Hachiro Iba (1844-1869). He was a bakushin (Shogun’s personal guard) who lost his left arm in the Boshin war and became later the head of the “Yugekitai” (guerilla corps). He was a master of the Shingyōtō-ryū style and died at the battle of Hakodate. Not much is known about him (although he was famously illustrated by Yoshitoshi) so it leaves Tetuzoh Okadaya some freedom to develop her fictitious story around the character. Many manga are set in this fascinating period (Blade of the immortal, Hidamari no ki, Lone wolf and cub, Nobunaga Concerto, Nobunaga no chef, Ooku: The inner chamber, Rurouni Kenshin, Shigurui, Vagabond, etc.) but, unfortunately, this one is not available in English. Nonetheless, it seems quite interesting. (You can find more details on the manga on the Google-translated version of Wikipedia).

[ Traduire ]