Vendredi nature [002.020.297]

Strigidae & Falconidae

[ iPhone 11 Pro, VSP, 2020/10/23 ]

Cette après-midi, en prenant ma marche de santé habituelle pour faire quelques commissions et me promener dans le Parc, j’ai fait une rencontre très inhabituelle au coin de Legendre et de la 7e avenue (le coin nord de l’Église Évangélique Haïtienne de l’Alliance Chrétienne & Missionnaire): dans un arbre, un rapace (falconidae) semblait vertement prendre à partie un hibou (Strigidae) — une chicane de territoire probablement. Ce n’est pas la première fois que je vois ce genre de rapace dans le quartier. Il s’agissait fort probablement d’un Faucon émerillon (appelé Falco columbarius en latin ou Merlin en anglais). 

Par contre, c’est la première fois que j’y observe un hibou. Je n’ai pas pu en avoir un bon aperçu mais il avait une taille et un plumage similaire au Faucon Émerillon (entre vingt et trente centimètres, dans le ton gris / brun). Il s’agissait probablement d’un Petit-duc maculé (Megascops asio ou eastern screech owl en anglais) ou peut-être d’une Chouette rayée (Strix varia ou barred owl en anglais). C’était définitivement trop petit pour un Grand Duc (Bubo virginianus ou great horned owl en anglais — à moins qu’il ne s’agisse d’un juvénile?) ou même un Moyen Duc (Asio otus ou long-eared owl en anglais), et trop gros pour une Petite Nyctale (Aegolius acadicus ou northern saw-whet owl en anglais). Passionant. Dommage que je n’ai pas eut avec moi ma caméra Nikon qui est équipée d’un bon zoom…

[ Translate ]

Images du mer-fleuri [002.020.295]

Alliaria petiolata

[ Nikon D3300, Parc Frédéric-Back, 2019/05/20 ]

L’Alliaire officinale (aussi appelée Herbe à ail ou Garlic mustard en anglais) est une plante herbacée à fleurs de l’ordre des Capparales, de la famille des Brassicaceae (les crucifères, qui incluent plus de trois milles espèces dont le chou, le radis et la moutarde) et du genre Alliaria. Malgré l’odeur d’ail que dégagent les feuilles quand on les froissent, l’alliaire n’a pas de relation avec l’ail (de la famille des Liliaceae et du genre Allium) mais est plutôt apparentée avec la moutarde. Elle est comestible: les racines goûtent un peu le radis, les feuilles en salade ont un goût d’ail ou peuvent servir à faire un genre de pesto (ou pistou), ou même un condiment similaire à la moutarde. Elle peut aussi avoir un usage médicinal (antiseptique, diurétique, contre les rhumatismes, l’asthme et la goutte). C’est l’une des premières épices a avoir été utilisée (dès le néolithique). Introduite en Amérique du Nord par les premiers colons Européens au XVIIIe siècle, elle y est considérée comme une espèce envahissante. (Source: Wikipedia).

[ Translate ]

Vendredi nature [002.020.290]

Mentha longifolia

IMG_8425

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2020/09/28 ]

La menthe sylvestre (appelée horse mint en anglais) est un espèce de plante herbacée à fleurs de l’ordre des Lamiales, de la famille des Lamiaceae et du genre Mentha (qui comporte près d’une vingtaine d’espèces). Elle ne sent pas aussi bon que les autres espèces de menthe, car elle a “des relents de moisi avec parfois des notes de menthe poivrée”, mais elle est tout de même utilisée comme légume ou en infusion. On s’en sert aussi pour produire des huiles essentielles ou pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques, aromatiques (stimulantes), digestives ou médicinales (contre la toux, l’asthme, l’indigestion, les maux de tête). (Source: Wikipedia). 

[ Translate ]

Pictorial chronicles [002.020.286]

Ça bouge dans l’parc !

Cet été il y a eut beaucoup de travaux dans le parc Frédéric-Back et j’imagine qu’il y en aura encore beaucoup cet automne. Je suppose que les firmes d’aménagements travaillent fort pour essayer de rattraper le retard acquis durant les mois de confinement du COVID-19. Les travaux de la phase d’aménagement actuelle doivent être complétés à l’automne, donc j’imagine qu’un nouveau secteur ouvrira sans doute avant l’hiver ou sinon, si le retard n’est pas complètement rattrapé, au printemps. J’ai bien hâte de voir un nouveau secteur et d’y faire de la randonnée. Toutefois, certains secteurs, déjà  prêts, ont ouvert durant l’été. Voici quelques images pour en témoigner…

CESM-plan_d_ensemble

Le parc tel qu’il sera lorsque complété (en 2026!)

D’abord, quelques commentaires négatifs pour se débarrasser des choses désagréables en premier. Je déplore le manque de communication de la ville qui ne tient pas les citoyens au courant du progrès et des échéanciers des travaux. Ce ne serait pas très difficile d’avoir une site ou un blogue, même une page Facebook, qui suivrait de semaine en semaine l’évolution des travaux, illustrée par plusieurs photographies. On a fini tel sentier, on a planté tel type d’arbres, etc. Un plan qui décrit qu’est-ce qui a été planté où, les essences d’arbres, les espèces de buissons et de fleurs, serait aussi très utile. Mais, bon, trois ans après avoir ouvert les premiers secteurs du parc, ils ne sont même pas capable d’afficher le nom du ou des artistes qui ont créé les différentes oeuvres d’art réparties dans le parc, alors faire une site pour tenir les citoyens au courant des travaux, cela semble bien au-delà de leur capacité… Il n’y a qu’un site d’information qui explique un peu où est le parc, sa vocation, quelles sont les activités que l’on peut y faire, et quelques mots sur l’aménagement mais qui n’a pas été mis à jour depuis longtemps. C’est tout.

Autre problème: la ville “incite” les citoyens à enlever les espèces nuisibles comme l’herbe à poux de leur propriété, à grand coup de menaces et d’amendes, mais n’est même pas capable d’en faire autant dans ses parcs ! Le parc est littéralement infesté d’herbes à poux. Trop probablement pour que les équipes d’aménagement puissent tout arracher à la main. C’est sans doute pourquoi ils ont eut recourt à la pulvérisation d’herbicide sur les secteurs envahit pas de nombreux plants d’herbe à poux. Comme l’an dernier, ça a été fait discrètement, sans rien dire à personne. Seul en témoigne les larges bandes de végétation brûlées où l’herbe à poux poussait. Malheureusement cela n’affecte pas seulement l’herbe à poux mais toute la végétation qui entourait la zone traitée, dont les tournesols. Et rien n’est dit sur la nature du produit utilisé. Est-ce toxique? Peut-on laisser nos enfants ou nos animaux domestiques jouer en toute sécurité dans la zone traitée? Pourtant, je crois, l’usage d’herbicide est interdit à la ville. Encore un cas de “faites ce que je dit, pas ce que je fait”?

[iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2020/08/15, 8/27-28]

Lors de l’inauguration du parc en août 2017 (voir mon album photo sur Flickr) il n’y avait que quatre secteurs du parc qui étaient ouvert au public: les secteurs Papineau Nord et Sud, le secteur Boisé Est et le secteur secteur Iberville Sud. Selon la planification originale, trois nouveaux secteurs devaient ouvrir au printemps 2019: Plaine Est, Jarry Est et Iberville Nord. Cependant, ce ne fut pas le cas: un changement d’administration et des retards dans les travaux ont amené une modification de la planification et de l’échéancier. Ce n’est qu’après une visite au centre d’accueil de La Tohu au printemps et la réception d’une lettre circulaire déposée dans ma boîte à malle à l’automne 2019 que j’ai eut une idée des nouveaux échéanciers — et encore, avec d’inévitables délais et le confinement de la COVID-19, il y a de nouveaux retards.  Initialement les travaux devaient prendre fin en novembre 2020 pour Iberville Nord et Boisé Sud / Jarry Est et au printemps 2021 pour Plaines Est. Pour l’instant, avec beaucoup d’effort, il semble que l’échéancier est plus ou moins tenu et ces secteurs pourraient ouvrir au public avant l’hiver ou au printemps prochain…

Parc-Frederic-Back_plannification2018

[ Plan de séquençage des secteurs 2017-2018 ] 

Lire la suite après le saut de page >>

[ Translate ]

Continue reading

Vendredi nature [002.020.283]

Pseudochorthippus curtipennis

IMG_8451

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2020/10/02 ]

Nous observons ici un criquet des champs (appelé marsh meadow grasshopper en anglais) posé sur une héliopsis faux-hélianthe (Heliopsis helianthoides en latin ou rough oxeye / false sunflower en anglais). C’est un insecte de la classe des Orthoptera, de la famille des Acrididae et du genre Pseudochorthippus. Il existe de très nombreuses espèces d’insectes chanteurs au Québec et il ne faut pas confondre les trois principales: la cigale (Cicada en anglais, de l’ordre des Hemiptera avec trois espèces principales au Québec dont la cigale caniculaire est la plus commune), le grillon (Cricket en anglais, de l’ordre des Orthoptera et du sous-ordre des Ensifera, dont le grillon automnal et le grillon domestique sont fréquents) et le criquet (Grasshopper en anglais, aussi de l’ordre des Orthoptera mais du sous-ordre des Caelifera, bien représenté par le Criquet des champs et le Oédipode à ailes noires). 

[ Translate ]

Images du mer-fleuri [002.020.281]

Symphyotrichum ericoides

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2020/09/26 ]

L’Aster Éricoïde (white heath aster en anglais) est une espèce de plante à fleurs de l’ordre des Asterales, de la famille des Asteraceae et du genre Symphyotrichum. Elle est similaire à l’aster de nouvelle-angleterre mais plus petite et blanche. (Sources: CWF, Friends of the Wild Flower Garden, iNaturalist, Ontario Wild Flowers, Wikipedia).

[ Translate ]

Vendredi nature [002.020.276]

Chou frisé et roquette

[ iPhone 11 Pro, jardin côté cours, 2020/09/28 ]

Les vertus santés du chou frisé et de la roquette sont bien connues. Le chou frisé (Brassica oleracea var. sabellica en latin et kale en anglais) est une variété très ancienne de chou non-pommé qui appartient à la famille des Brassicaceae, au genre Brassica et à l’espèce Brassica oleracea. Il a d’abord été utilisé comme fourrage et est maintenant cultivé tant comme plante ornementale que pour sa qualité nutritive exceptionnelle, qui offre d’importantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Ce super-aliment (riche en vitamines, lutéine et calcium) est très résistant et facile à cultiver (e.g. dans un pot sur le balcon ou dans l’escalier extérieur). Toutefois plusieurs variétés différentes sont parfois commercialisées sous le nom de “chou kale”: en plus du chou frisé on retrouve aussi le chou palmier (var. palmifolia, Lacinato kale en anglais) et le chou frisé sibérien (Brassica napus var. pabularia, Red Russian kale en anglais). Il est généralement cuisiné cuit (e.g. dans une soupe) ou braisé.

La roquette (Eruca sativa en latin ou arugula en anglais) est une espèce du genre Eruca qui appartient à la famille des crucifères. Ses feuilles, qui s’apparentent à celles du radis ou du navet, ont un goût poivrée et piquant et sont utilisées soit en salades ou cuisinés (avec des pâtes, le risotto, le pesto, les soupes et les ragoûts). Connue dès l’antiquité on lui attribuait des vertus aphrodisiaques mais de nos jours elle est surtout recherchée pour ses bénéfices nutritifs (riche en antioxydantsdérivés nitrés, polyphénols, vitamines et minéraux) qui contribuent à réduire les risque d’hypertension, de cancer, d’ostéoporose, de diabète, et de maladie cardiovasculaire

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.020.274]

Aster novae-angliae

Aster amellus

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2020/09/26 ]

L’aster de Nouvelle-Angleterre (New England aster en anglais) n’est en fait plus considéré comme une aster car sa nouvelle taxonomie est Symphyotrichum novae-angliae. On l’appel parfois marguerite de la Saint-Michel (Michaelmas daisy en anglais) parce qu’elle fleurit autour de l’ancienne fête religieuse de Saint Michel Archange le 29 septembre — toutefois c’est aussi le nom de la variété Européenne Aster amellus, avec laquelle on la confond souvent. C’est une plante herbacée à fleurs de l’ordre des Asterales, de la famille des Asteraceae, et du genre Symphyotrichum (qui compte une cinquantaine d’espèces alors que le genre Aster lui en comporte plus de six-cent !). Dans le language des fleurs, elle représente le mois de septembre. On en retrouve plus de soixante-dix cultivars différents. Les autochtones d’Amérique en faisaient de nombreux usages médicinaux (en cataplasme, en infusion et fumée).

[ Translate ]

Vendredi nature [002.020.269]

Bandelette inscrite de la momie de Hor

Inscribed bandage of Hor - detail (IMG_6864)

[ iPhone 11 Pro, Musée des Beaux Arts de Montréal, 2020/01/02 ]

Ici nous passons des sciences naturelles aux sciences tout court avec cette image d’un fragment (de quatre mètres de long !) d’une bandelette funéraire inscrite de formules incantatoires et d’illustrations tirées du livre des Morts. Selon la fiche signalétique, elle date de l’Époque Ptolémaïque (c. 332-250 AEC) ce qui lui donne environ 2300 ans ! Fascinant ces égyptiens…

Cette photographie été prise lors d’une visite de l’exposition “Momies Égyptiennes” au Musée des Beaux Arts de Montréal le 2 janvier 2020. (Artefact du British Museum EA 10265, ©The Trustees of the British Museum).

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.020.267]

Vicia cracca

IMG_4812-20190619

[ iPhone 8+, Parc Frédéric-Back, 2019/06/19 ]

La Vesce craque ou vesce jargeau (blue / boreal / cow vetch en anglais) est une espèce de plante herbacée grimpante de la division des Magnoliophyta (angiospermes ou plante à fleurs), de l’ordre des Fabales (qui regroupe les dicotylédones), de la famille des Fabaceae (a.k.a. les légumineuses, comme les pois) et du genre Vicia (qui comprends environ deux-cent espèces dont la fève). C’est une “mauvaise herbe” considérée comme nuisible par les producteurs céréaliers mais qui peut aussi être utilisée comme fourrage et son nectar est apprécié des abeilles et des papillons. On peut également faire de la farine à partir de ses graines.

[ Translate ]