Vendredi nature [002.020.087]

Megaladapis edwardsi & Panthera leo leo

IMG_5596

[ iPhone 8+, Musée de la Civilisation de Québec, 2019/06/26 ]

Lémurien de Madagascar, Holocène [c. -8000 à -2000 AEC], Natural History Museum of London (à gauche)

Crâne d’un lion de Barbarie de la Tour de Londres, R.-U., Holocène (c. XIII-XIVe s.), Natural History Museum of London (à droite)

De la cinquantaine d’espèce de lémuriens de Madagascar, dix-sept ont disparu avec l’arrivée des premiers humains il y a au moins quatre mille ans. On voit ici (à gauche), le crâne d’un spécimen de l’une de ces espèces disparues, qui atteignait une taille impressionnante (1.2 m). Le Megaladapis edwardsi est une espèce du genre Megaladapis qui était similaire au koala. Elle appartient à la famille des Megaladapidae et de l’ordre des Primates. (Sources: Fiche signalétique de l’exposition, Wikipedia [FR / EN]).

Le spécimen de droite a été déterré dans les douves de la Tour de Londres en 1937. Il s’agit d’un lion de Barbarie, originaire de l’Afrique du Nord, qui appartenait sans doute à une ménagerie d’animaux exotiques conservée pour divertir la cour à une époque où la Tour servait encore de palais royale (probablement au XIIIe siècle). Il était caractérisé par une impressionnante crinière, plus volumineuse et plus sombre que le lion africain. C’est une sous-espèce du Panthera leo, appartenant au genre Panthera, à la famille des Felidae et à l’ordre Carnivora. (Sources: Fiche signalétique de l’exposition, Wikipedia [FR / EN]).

J’ai pris cette photo en visitant l’exposition “Curiosités du monde naturel” qui se tenait au Musée de la Civilisation de Québec du 16 mai 2019 au 19 janvier 2020. J’en ai déjà parlé dans mes plus récents billets “Vendredi nature” (002.020.017024, 031038045052059066 et 080). Voir aussi le vidéo memento de ma visite.

[ Translate ]

Life at the time of the Corona

Or what to do when you’re stuck at home because of the COVID-19 social distancing mesures. 

There is not much we can do besides sleeping, taking walks in the park (while keeping our distance from other people), reading books, watching TV series or movies, or using the internet to virtually travel elsewhere. We took a little time to gather for you a few suggestions of places where you can find pleasurable distractions. Enjoy !

Reading

All libraries are closed but — if you don’t already have a good book collection at home or a nearby book store — you can always rely on digital books. Beside the obvious commercial options (Amazon, Audible, Barnes & Noble, Kobo), here are a few suggestions to find free digital books:

More precisely, if you want to read free manga online (see also a list on epubor), here a few suggestions:

Movies & music

There are plenty of free music streaming sites on the internet (Spotify, Pandora, Google Play, iHeartRadio, etc.) but personally I use mainly Internet Radio, Stingray, and TuneIn. 

However, beyond the commercial streaming sites (Amazon Prime Video, AppleTV+, Disney+, Hulu, Netflix, etc.), the free movies streaming sites are less well-known. Here are a few suggestions:

Also, if you are interesting in Japan and Japanese culture, I suggest you stream shows from NHK World.

Virtual visits

You can find a lot of places to visit virtually on Google: Art & Culture, but here are a few suggestions:

Museums

Music

Nature

[ Traduire ]

Vendredi nature [002.020.080]

Raphus cucullatus

IMG_5600

[ iPhone 8+, Musée de la Civilisation de Québec, 2019/06/26 ]

Reconstitution moderne d’un dodo, moulage de tête et pieds [1866], patte [Holocène, c2000-2500 ans], Natural History Museum of London.

Ce grand oiseau originaire de l’Île Maurice (dans l’océan Indien) est surtout connu pour son extinction qui s’est produite à peine quatre-vingt-dix ans après ses premiers contacts avec l’être humain (des marins hollandais en 1598). Étrangement il ne subsiste aucun squelette complet de dodo. Il était gros (un mètre de haut environ), lent, incapable de voler et plutôt docile (ce qui en faisait une proie facile). Cette espèce appartient au genre Raphus (sous-famille des Raphidae), à la famille des Columbidae (oui, oui, il est apparenté aux pigeons!), et à l’ordre des Columbiformes. (Sources: fiche signalétique de l’exposition, Wikipedia).

J’ai pris cette photo en visitant l’exposition “Curiosités du monde naturel” qui se tenait au Musée de la Civilisation de Québec du 16 mai 2019 au 19 janvier 2020. J’en ai déjà parlé dans mes plus récents billets “Vendredi nature” (002.020.017024, 031038045052059 et 066). Voir aussi le vidéo memento de ma visite.

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.020.078]

Phlox paniculéGarden phlox

DSC_1823

La fiche signalétique qui était a proximité de cette plante ornemental l’identifiait comme une Acanthe de Hongrie (Bear’s breeches en anglais ou Acanthus hungaricus) ce qui semble clairement erroné si l’on se fit aux images de la documentation trouvée en ligne. Toutefois, quelques minutes plus tard, j’ai prit la photographie suivante dont la fiche signalétique m’apparait beaucoup plus juste:

DSC_1827

Il s’agit de la Phlox paniculé (Garden phlox en anglais ou Phlox paniculata en latin). C’est une plante à fleurs de la classe des Magnoliopsida, de l’ordre des Solanales, de la famille des Polemoniaceae et du genre Phlox. Plus précisément c’est un exemple du cultivar “Eden’s Smile”. Le premier cliché (un peu plus haut) appartient sans doute à un cultivar différent (elle est plus touffue mais les fleurs semblent très similaires). Comment savoir avec ces fiches signalétiques vagabondes ! (Sources: Wikipedia) [ Translate ]

Vendredi nature [002.020.073]

Cardinalis cardinalis

[ iPhone 11 Pro, Parc Frédéric-Back, 2020/03/06 ]

La semaine dernière j’ai observé cet oiseau dans le parc. Ce serait un Cardinal rouge [Northern Cardinal en anglais] — malgré le contre-jour il me semble rouge (c’est donc un mâle), il a la huppe caractéristique et son chant est fort comparable aux exemples que j’ai trouvé dans les documents de référence. Le cardinal est un grand pinson à crête de l’ordre des Passeriformesde la famille des Cardinalidae et de du genre Cardinalis. Vivement le printemps !

[ Translate ]

Image du mer-fleuri [002.020.071]

WeigelaWeigela

DSC_1714Ce petit arbuste ornemental est une plante de la classe des Magnoliopsida, de l’ordre des Dipsacales, et de la famille des Caprifoliaceae. Le genre Weigela comprend une douzaine d’espèces (ici la fiche signalétique ne précise pas laquelle, mais c’est probablement la Weigela florida). Il s’agirait du cultivar “Black and White” (nommé ainsi à cause du contraste entre le feuillage vert puis violet foncé et les fleurs blanches). Les fleurs (qui font de deux à quatre centimètres de long) ont une corolle à cinq lobes généralement rose ou rouge, parfois blanche mais rarement jaune, produite en petits corymbes de plusieurs fleurs. La floraison se fait au début de l’été (mai-juin). J’ai toutefois un doute sur l’exactitude de la fiche signalétique (ci-contre) car si les illustrations de la documentation consultée m’apparaissent similaire à ma photographie, les corymbes de la “Black and White” ne semblent pas aussi touffues et compactes… (Sources: Wikipedia et plusieurs sites horticoles) [ Translate ]

Vendredi nature [002.020.066]

Casuarius casuarius

IMG_5567

[ iPhone 8+, Musée de la Civilisation de Québec, 2019/06/26 ]

Casoar à casque, Royaume Unis, Natural History Museum of London

Nous restons dans le domaine des grands oiseaux… Ce specimen naturalisé de casoar à casque (southern cassowary), un grand oiseau coureur de l’Australie et de la Nouvelle-Guinée, appartenait à Walter Rothschild qui les élevait à sa résidence de Tring Park (Hertfordshire) [d’après la fiche signalétique du musée]. C’est une espèce d’oiseau de la famille des Casuariidae et du genre Casuarius.

J’ai pris cette photo en visitant l’exposition “Curiosités du monde naturel” qui se tenait au Musée de la Civilisation de Québec du 16 mai 2019 au 19 janvier 2020. J’en ai déjà parlé dans mes plus récents billets “Vendredi nature” (002.020.017024, 031038045052 et 059). Voir aussi le vidéo memento de ma visite.

[ Translate ]