L’Attente

Je flotte dans ma nuit funèbre
La gorge serrée par mon propre deuil
Qui, à vingt ans, me condamna au cercueil
Plongeant mon esprit dans d’étranges ténèbres

J’attends depuis mille ans le céleste accueil
Dans mon attente j’ai froid, dans cet ossuaire
Où nous étions trop nombreux, même naguère
Quand viendra notre jour, à nous qui sommes sur le seuil ?

Isléaval
1982/09/23

InscriptionsPublié originalement (page 33) dans Inscriptions sur une pierre tombale icosaédrique datant de 1986, par Claude J. Pelletier. Laval: Publications Ianus, Février 1990. 54 pages. ISBN 2-9801683-1-9. Édition limitée à soixante-quinze exemplaires.  [ BAnQWorldCat ]

Série “Poésie du dimanche” : La danse du cafardDivagation sous la pluie • RideauJe veux m’évader [Et pourtant je suis libre!] • Sabbat • Vision morbide en rondel

Voir aussi mes haïku

[ Translate ]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s